Chroniques « sortir du colonialisme » sur Radio Libertaire 89.4 FM

Les premiers et troisièmes vendredi de chaque mois à 16h
lundi 24 octobre 2011
popularité : 2%

Chroniques « sortir du colonialisme » sur Radio Libertaire

Une « chronique anticolonialiste » ne peut être une réflexion historique « objective », une relation neutre d’un événement, un commentaire détaché sur un livre ou une déclaration, une chronique anticolonialiste doit être une alerte, un cri, elle ne peut être que partisane.

L’impossible silence

Au fil des émissions cette chronique aura pour objet : le passé, les enseignements de l’histoire, le présent, la connaissance des révoltes et mouvements aujourd’hui, le devenir, comment sortir du colonialisme.

Passé, présent ou devenir, la solidarité anticolonialiste, est au fondement de notre réflexion et de notre action. C’est, en se référant au passé et pensant au présent, à l’importance de cette solidarité que cette chronique est consacrée.

Il est souvent question des exceptions françaises, mais en matière de colonialisme les discours ou pratiques de Bugeaud, Saint-Arnaud ou Jules Ferry ne se distinguent nullement de ceux et celles des ministres Disraeli ou Joseph Chamberlain en Grande-Bretagne, du chancelier Bismarck ou du député Julius Kopsch en Allemagne, du président Mc Kinley ou du sénateur Henry Cabot-Loge aux États-Unis.

Des conquistadors aux paras en passant par les négriers, le colonialisme n’est que surenchères dans l’abomination. Cette abomination, depuis les massacres des Incas et des Aztèques, comme l’a écrit Montaigne : « Nous tenons d’eux-memes (les colonisateurs) ces narrations : car ils ne les avouent pas seulement, ils s’en ventent, et les prechent ».

Contre eux se sont dressées de grandes voix anticolonialistes, de Las Cases à aujourd’hui leurs écrits témoignent, mais il y a toutes celles étouffées, tues, assassinées durant plus de cinq siècles de colonisation.

Programme des prochaines émissions :

- 2 septembre : Emission spéciale Syrie

- 16 septembre : Les liens entre antiracisme et anticolonialisme, avec Sylvain et Farid, de D’ailleurs nous sommes d’ici.

- 30 septembre : Mayotte en situation coloniale avérée, avec Mustafa Abdou Raouf du CAAC & Slim Mawana, artiste comorien.

- 21 Octobre.Le 17 octobre un crime d’Etat, avec Henri Pouillot , du Collectif du 17 octobre 61-17 Octobre 2011, et Méziane Azaïache, directeur du Cabaret Sauvage et directeur artistique de la troupe Barbès Café.

- 4 Novembre : Le Cameroun, un cas d’école de la Françafrique. Avec Augusta Epanya de l’UPC.

- 18 Novembre : Le colonialisme tue aussi en Europe, autour de la biographie de Bobby Sands, avec Philippe Paraire, traducteur du livre de Denis O’Hearn.

A suivre, une émission sur la Kanaky, et une autre sur les femmes Africaines pendant la période coloniale



Commentaires

Logo de Mounia69
lundi 4 février 2013 à 18h30 - par  Mounia69

Bonne journée , démarre avec un écrit super. Mounia du portail web sur les films x gratuit