Agenda d’ El Otro Correo- Rencontres avec des peuples en lutte

lundi 31 octobre 2011
popularité : 4%

PDF - 478.5 ko
  • MARDI 8 NOVEMBRE à 20H Café associatif "La Commune", 3 rue d’Aligre, Métro Faidherbe-Chaligny, Ledru Rollin ou gare de Lyon  : REPAS/ DEBAT

PLUS de 50 ANS DE MESURES DE RETORTIONS A L’ENCONTRE DE CUBA  : Plus de 50 ans de blocus avec toutes ses incidences dans la sphère économique, sociale, scientifique,médicale, culturelle… ( interventions de spécialistes dont Viktor Dedaj Co-Directeur du « Grand Soir »). Malgré les 186 votes le 25 octobre 2011 pour sa suspension, le Blocus est prorogé unilatéralement par les Etats-Unis approuvé par la seule Israël. Plus de 13 ans de prison (4800 jours le 8/11) pour les 5 antiterroristes Cubains (« 5 Cubains de Miami », Maurice Lemoine, edition Don Quichotte) , à ce jour 4 d’entre eux sont toujours emprisonnés alors que le 5ème, René, après avoir purgé sa peine est depuis le 7 Octobre assigné à résidence à Miami, au milieu des Cubains anticastristes : l’interdiction faite à un pays de défendre sa souveraineté et de se prémunir contre les attaques terroristes.

Repas cubain, ambiance musicale, chaleureuse et conviviale autour du vrai Mojito Havana Club ! Repas 8€, boissons non comprises. Le nombre de places étant limité, merci de réserver par mail ou par tel avant le 7/11 à Roxana.elotrocor...@orange.fr / tel : 06 17 62 51 11

  • JEUDI 17 NOVEMBRE, de 18h30 à 20h30 : A la Maison de l’Amérique latine, 217 Boulevard Saint-Germain, Métro : Solférino Regard sur l’histoire du peuple mapuche sous la domination chilienne. Conférence-débat autour du second volume du livre de Sergio Zamora Les guerriers du crépuscule. Brève histoire des mapuche (1810-1884), Yvelinedition. Avec la participation de l’auteur, de Julián Bastías, auteur de Memorias de la lucha campesina, de Ricardo Parvex, journaliste et de Arauco Chihualaf, historien. Débat animé par Héctor Vásquez, président de l’Association d’Ex Prisonniers Politiques Chiliens - France
  • LUNDI 28 NOVEMBRE, DE 18H30 A 20H30 : A LA MAISON DE L’AMERIQUE LATINE, 217 BOULEVARD SAINT-GERMAIN, Métro : Solférino COLLECTIF ARGENTIN POUR LA MEMOIRE Projection du film Moi, Sœur Alice, d’Alberto Marquardt, 2000, 70’. Jeune militant, Alberto Marquardt est arrêté en 1976. Il est incarcéré pendant cinq années puis il s’exile à Paris où il devient cameraman. Lors d’une visite au pays natal, en 1995, il décide de tourner un film sur ces milliers de morts sans cercueil, en choisissant de retracer l’itinéraire d’Alice Domon, une religieuse française "disparue" à Buenos Aires le 8 décembre 1977. En présence du réalisateur Alberto Marquardt du Collectif argentin pour la mémoire
JPEG - 312.3 ko
JPEG - 267.1 ko
JPEG - 298.1 ko
JPEG - 192.9 ko
PDF - 464.5 ko


Commentaires