Projection de "La Bataille d’Alger" de Gillo Pontecorvo

mardi 10 janvier 2012
popularité : 3%

Dans le cadre du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie et en partenariat avec les acteurs de l’action contre le rapatriement des cendres de Bigeard aux Invalides, nous organisons cette projection du film "La bataille d’Alger" Lion d’Or Mostra de Venise 1966, Primé au Festival de Cannes, 3 fois nominé aux Oscars , de 1967 et 1969.

La séance sera suivie d’un débat avec les historiens Alain Ruscio et Catherine Coquery Vidrovitch.

Mercredi 11 Janvier 2012 à 20h

au Centre culturel LA CLEF, 21 rue de La Clef, Paris 5ème

Métro « Censier-Daubenton »

  • Présentation dans le hall d’oeuvres de Moustapha Boutadjine.

"Janvier 1957, 8000 parachutistes commandés par le général Massu, entrent dans Alger où la tension est extrême. Il s’agit de porter un coup décisif aux indépendantistes algériens.

Le FLN avait de son côté décidé lors de son congrès de 1956, de concentrer ses opérations sur Alger pour leur donner un impact plus important.

Le réalisateur a conçu cette fiction historique avant que le conflit soit terminé. La rencontre avec Yacef Saadi, ex-commandant du FLN d’Alger, trois fois condamné à mort, gracié en 1958 par de Gaulle, permettra au projet de voir le jour.

Écrit à partir des rapports et photos des archives de la police, des témoignages des combattants des deux camps, ce film constitue un témoignage historique objectif qui aborde aussi bien les méthodes honteuses de l’armée française que les attentats du FLN contre les civils. Il fut tourné dans la casbah sur les lieux mêmes où se déroulèrent les scènes évoquées. Excepté Jean Martin, aucun comédiens n’est professionnel, et Yacef Saadi joue son propre rôle.

Ce moment de la guerre d’Algérie marquera la division de l’opinion publique française sur la pratique de la torture entre ceux qui comprennent son recours et ceux qui la dénonceront.

Le film qui reçut de nombreux Prix, attendra 1970 pour être brièvement présenté en France puis interdit jusqu’en 2004 sous la pression de l’extrême droite."

PNG - 562.2 ko



Commentaires