COMMUNIQUE DU COMITE HAKIM AJIMI

samedi 7 janvier 2012
popularité : 5%

Le Comité de soutien à Hakim Ajimi le jeune franco-tunisien assassiné par la Police à Grasse (Alpes-Maritimes) en 2008 souhaite que la visite de Monsieur Alain Juppé en Tunisie soit l’occasion pour les autorités tunisiennes de lui rappeler la multiplication des bavures policières en France et dont plusieurs se sont terminées par la mort de plusieurs personnes. La dernière étant l’interpellation du jeune Wissam à Clermont Ferrand ce 31 Décembre et qui se trouve entre la vie et la mort.

Le climat raciste et islamophobe entretenu par une partie de la classe politique et par les amis de Monsieur Juppé semble avoir donné le feu vert à la police pour des pratiques toujours plus violentes , répressives , en direction des arabes , des noirs , des musulmans et des roms.

Nous souhaitons que les autorités tunisiennes et Monsieur Juppé seront vigilants afin que le procès des policiers de Grasse qui s’ouvre le 16 Janvier 2012 ne soit pas entaché de complaisance et qu’il ne donne aucune excuse à ceux qui ont tué ou laisser tuer notre frère AbdelHakim Ajimi.

Pour le Collectif le porte parole KLAI Walid



Commentaires

Logo de Clara69
vendredi 17 janvier 2014 à 10h14 - par  Clara69

C’est le quatrième texte que je lis sur ce thème, celui-ci est le plus fiable. Clara éditorialiste chez cours à domicile