Paroles Urbaines

jeudi 26 janvier 2012
popularité : 3%

Samedi 10 Mars, à Mains d’Œuvres

  • Projection de courts-métrages, Restitution du travail réalisé par les jeunes d’Ile de France sur l’héritage du colonialisme, suivi d’un concert de musiques urbaines

16h. « Ecoles pour immigrés ? » par le Conseil Local des Jeunes d’Aubervilliers (présentation, projection micro-trottoir, débat)

17h30. Projection des clips du collectif Stop le Contrôle au Facies réalisés par Ladji Real

19h :

CONCERT

Isma, Urgence, Colonie Malscène, Ché ché…

Poing Commun / 93 Kartel

Coart Arkoman

Guérilla Urbaine

Première Ligne

PAF:5€

1ère LIGNE :SKALPEL E.ONE D.J.AKYE

JPEG - 11.9 ko

3 personnalités du rap hardcore : deux Mc’s Skalpel du groupe La K-Bine et E.One de Eskicit, et un Dj, Akye, fondateur du site/label BBoyKonsian. Voulue comme une formation de combat, Première Ligne, c’est un son brut et lourd aux multiples influences (soul, rock, reggae mais aussi classique, électro plus sombre), des textes violents, poétiques, toujours lucides et sans concession, une démarche intègre et indépendante. Mais aussi, et peut être surtout, une énergie révoltée, comme une déclaration de guerre à la société de contrôle totalitaire et marchande, toujours aux côtés de ceux qui souffrent et qui résistent, toujours en Première Ligne.

Skalpel sort son premier disque en 1999 avec La K-Bine qui tire son nom d’une cabine téléphonique de la cité des 3000 à Aulnay sous Bois où il grandit. Fils d’immigrés politiques Uruguayens, la vie et l’œuvre de Skalpel constituent un nœud sans précédent de luttes et d’histoire politique. Passionné de lecture il entame une activité consacrée à la littérature.

E.One devient le rappeur du groupe Eskicit au début des années 2000. Artiste engagé, dérangeant, il prône la nécessité de créer pour survivre à un monde qui n’existe déjà plus, une machine enrayée qui s’agite sur des chimères. Il développe ainsi à travers ses chansons une sensibilité ultramoderne mêlant poésie guerrière et mythologie urbaine : l’errance, la route, l’engagement révolutionnaire.

Akye. Fin des années 80, il découvre les premières émissions Hip-Hop et devient un acteur de cette culture. Ne se retrouvant plus dans la production ni les médias marchands il fonde a en 2005 son propre média alternatif : www.bboykonsian.com. Il se lance alors dans la production de disques et produit les disques de La K-Bine, Skalpel, Eskicit. Dans le même temps il devient le Dj de La K-Bine et des tournées L’utopie n’est pas un rêve et Rap Red & Black et animateur de l’émission de radio Frontline sur Fréquence Paris Plurielle (F.P.P 106.3 FM). BBoyKonsian devient BBoyKonsian éditions, une passerelle entre rap et littérature, une référence de la contre culture française.

JPEG - 12.8 ko

JPEG - 15.6 ko COART ARKOMAN

L’Horreur est humaine, Utopiste Viva la revolucion, Genine, Vichy, Casse toi pauv’ con...

Un artiste engagé dans des combats citoyens et internationalistes.

Coart Arkoman profitera de sa représentation scénique, pour présenter son clip "De Cage en Cage" tourné par Nadir Dendoune.

Musique et Texte de Coart Arkoman / Montage de Sandra Sauron.

Tourné en Avril et Juillet 2011. En Cisjordanie, dans la bande de Gaza, et en Israël ou Palestine historique.


Coart Arkoman et Nadir Dendoune "De cage en Cage" par Coart-Arkoman

JPEG - 59.3 ko

Mains d’Œuvres

1, rue Charles Garnier

93400 Saint-Ouen

Par le métro :
- ligne 4, terminus Porte de Clignancourt
- ligne 13, Garibaldi Par le bus :
- Bus 85, arrêt Paul Bert, jusqu’à 00h (Mairie de St-Ouen > Luxembourg) A pied :
- 12 minutes depuis le métro Porte de Clignancourt
- 10 minutes depuis le métro Garibaldi



Commentaires