Bal Solidaire des Peuples en Lutte

jeudi 9 février 2012
popularité : 6%

2ème Edition du BAL SOLIDAIRE DES PEUPLES EN LUTTE
PDF - 548.1 ko

SAMEDI 3 MARS de 17H à 23H,

A LA GRANDE SALLE DES FETES DE LA MAIRIE DU XIVEME

entrée 12 rue Durouchoux Métro Mouton Duvernet

Bienvenue à tous et à toutes,

De 17H A 18H30 : LE RENOUVEAU DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE, DES BRIGADES INTERNATIONALES A LA CREATION DE LA CELAC,

diffusion du documentaire HAÏTI, L’APPEL DU LAMBI / EL LLAMADO DEL CARACOL REINA en présence de la réalisatrice Anne Delstanche

Haïti, 1er pays à s’être libéré de l’esclavage, en a lourdement payé le prix. S’y est ajouté le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Un grand mouvement de solidarité internationale s’est exprimé mais des 4 Milliards de Dollars, pas plus de 1% sont arrivés. Les médecins cubains travaillaient sur place depuis des années à l’amélioration du système de santé et ont secouru les blessés. Aujourd’hui, 2 ans après que se passe t- il à Haïti ?

Rencontre-Débat avec Mackendie Toupuissant de la PAFHA (Plateforme Associations France Haïti) en présence du Consul de Cuba en France.

De 18H30 à 20H :Présentation de la CELAC, évocation des 5 000 jours des 5, par Maurice Lemoine, journaliste au Monde Diplomatique/écrivain « les 5 Cubains de Miami », Rencontre avec des écrivains : Paul Estrade « Severiano de Heredia, ce mulâtre cubain que Paris fit « maire » et la République Ministre », Sergio Zamora Torres « les Guerriers de la pluie »

De 20 h à 23h "BAL SOLIDAIRE DES PEUPLES EN LUTTE", SOIREE DEDIEE AUX 5

Musique des Amériques avec « BATO LOKO », TOMAS DE AQUINO et AUTRES ARTISTES ASSOCIES : présentations de projets coopératifs, rencontres avec des associations en relation avec Cuba, l’Equateur, le Mexique et les autres pays des Caraïbes, d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud.

Mojitos, Repas des Amériques entrée gratuite (merci de vos réservations avant le 3/3 pour faciliter l’organisation de repas solidaires 10€ avec une boisson,

Roxana 06 17 62 51 11, Roxana.elotrocorreo@orange.fr.)

LIBERTE POUR LES 5 : 13 ANS/ 5000 JOURS DE PRISON LE 16 MARS 2012, C’EST TROP ! PAS 1 JOUR DE PLUS !

Emprisonnés depuis Septembre 1998 aux Etats-Unis, Ramon Labañino, Fernando Gonzalez, Antonio Guerrero, Gerardo Hernandez, et René Gonzalez assigné à résidence à Miami depuis sa libération en octobre avaient infiltré des groupes d’extrême droite impliqués dans des attentats à la bombe, assassinats et actions de sabotage contre des civils Cubains ( BILAN DEPUIS 1959 : 3 478 MORTS, 2 099 INFIRMES)



Commentaires