DEBATS, FILMS, MUSIQUE _ Ce week-end, il y en aura pour tous les goûts

jeudi 1er mars 2012
popularité : 4%

Samedi 3 Mars

14h-19h : Colloque « Laïcité : du Code de l’Indigénat à la situation postcoloniale », à l’Espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan Paris 2è.

Introduction Jacques Boutault, maire du 2ème arrondissement

Depuis quelques années, nous assistons à une véritable libération de la parole raciste visant les personnes issues de nos anciennes colonies : loi sur l’apport positif de la colonisation, présentation de l’immigration comme un danger pour la supposée « identité nationale », lois visant spécifiquement les musulmans, ethnicisation de la question sociale en ce qui concerne les difficultés que rencontrent les banlieues, campagnes contre « l’islamisation » de la France, amalgames entre terrorisme, islamisme, musulmans, jeunes de banlieue.

L’un des tours de « passe passe » qui a permis, malgré une tradition anti-raciste et anti-coloniale, d’étendre ces grilles d’analyse même au sein de l’institution républicaine, s’est fait par l’instrumentalisation et le pervertissement de la notion de « laïcité ».

Certains confondent la défense de la laïcité, par le fait d’imposer une identité « majoritaire » (certains diront « nationale ») à ceux, les juifs, les musulmans, les immigrés et autres « minoritaires » supposés par essence être incapable de « s’intégrer » sinon « s’assimiler » à la communauté « majoritaire ».

En fait, ces discours voulant que le « musulman » soit par essence incompatible avec la laïcité et la République n’est pas nouveau. C’est même par ce type de discours que la France Coloniale a justifié la mise en place du code de l’indigénat.

Par un aller-retour à l’histoire coloniale et à l’histoire de la laïcité, nous verrons comment éviter de reproduire aujourd’hui les erreurs du passé et pourrons réfléchir ensemble aux solutions d’aujourd’hui pour lutter contre les pratiques et mécanismes institutionnels hérités de notre histoire coloniale.

Première table ronde : La « laïcité » appliquée aux colonies

  • Lecour Grandmaison : Le statut du « Français Musulman », de l’époque coloniale à aujourd’hui
  • Alain Ruscio : Répression envers les « Français musulmans » à l’époque coloniale.
  • Nawel Gafsia : laïcité, colonialisme et question féministe.

Deuxième Table ronde : Sortir des discriminations post-coloniales

  • Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF : l’action citoyenne contre l’islamophobie
  • Thomas Deltombes : Les représentations de l’Islam et des musulmans dans la France d’aujourd’hui.
  • Djamila Sonzogni (coopérative laïcité n’est pas racisme) : Pour sortir des instrumentalisation racistes de la laïcité.

20h Projection organisée par Attention Chantier et les résidents du foyer de Rosny. Au Foyer de travailleurs migrants, 1 rue Jean Allemane Rosny-sous-Bois Depuis le métro Mairie de Montreuil : prendre le bus 121 direction Château de Villemomble jusqu’à Grand Verger


17H : SECONDE ÉDITION DU BAL SOLIDAIRE DES PEUPLES EN LUTTES,

à la Grande Salle des Fêtes de la Mairie du 14ème

  • Projection du documentaire inédit "Haïti, l’appel du lambi"
  • Interventions de Mackendie Toupuissant, Maurice Lemoine du Monde Diplomatique, Paul Estrade, professeur Emérite à Paris 8 qui a raconté le périple de Severiano de Heredia, et l’oubli par l’histoire de ce mulâtre cubain, qui s’opposa en France au travail des enfants à la fin du 19ème siècle
  • Suivi à partir de 20H d’un concert de Bato Loko, Mexicain, défendeur des idées du Sous-Commandant Marcos.

Dimanche 4 Mars

14H-18H.

Assemblée des peuples colonisés par la France.

En présence d’associations des peuples d’Outre-Mer : Kanaky, Comores (Mayotte), Guadeloupe. Avec la participation de la plateforme des syndicats des nations sans état (STC (Corse), LAB (basque), USTKE (Kanaky) etc..

50 ans après les « décolonisations » , la France a encore des colonies dans l’océan Pacifique l’océan Indien , dans les Caraïbes ou en Amérique Latine, les peuples kanaks, comoriens, guyanais, guadeloupéens , martiniquais. Cette initiative prise par la Coordination des associations comoriennes en France, l’USTKE et le Mouvement des jeunes kanaks de France permettra une rencontre entre des membres d’associations originaires des outre mer français.

AU programme, témoignages, slams, cinéma, musiques

Contact CCAC Comores, Caac Comores : 06 99 93 10 20

Espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2è.


14H-20H : GRAND CONCERT DE MUSIQUE ALGERIENNE SPECIAL 5Oème ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DE L’ALGERIE,

JPEG - 6.9 ko

Plateau artistique : Sihem Stiti, Abdelkader Chaou, Boudjemaa Agraw Salle des Fêtes, Mairie de Montreuil. PAF 15€


17h.

JPEG - 7.9 ko

Projection du film « Palestine » de Nadir Dendoune + débat en présence du réalisateur.

Dix Français débarquent pour la première fois en Israel-Palestine dans le but de mieux comprendre ce qui se passe de ce côté-ci de la planète. Sur place, Ruth, Française de confession juive, installée en Israël depuis un an, les accompagne...

Centre culturel Jean Vilar, L’Île Saint-Denis



Commentaires