ASSASSINAT D’UN RESPONSABLE ASSOCIATIF TAMOUL A PARIS LE 8 NOVEMBRE 2012

jeudi 20 décembre 2012
popularité : 2%

La communauté Tamoule Française, et toute la diaspora demandent à la justice française de mener une enquête impartiale et indépendante, afin de condamner les assassins, mais aussi pour rendre justice suite à l’assassinat par balles d’un responsable associatif tamoul, en pleine rue, à Paris, le 8 novembre 2012. * Déjà, en 1995, deux militants tamouls ont été assassinés en plein cœur du quartier la Chapelle à Paris. Jusqu’à aujourd’hui ni l’assassin ni les commanditaires n’ont été arrêtés !

* Aussi nous lançons un appel à tous les partisans des Droits de l’Homme, à tous les citoyens épris de Justice, afin de nous rejoindre pour participer à une

MARCHE POUR LA JUSTICE Le 22 Décembre 2012 Départ : Place Gambetta (Paris 75020) à 14 heures Arrivée : Place du Guignier (Paris 75020)

La dispersion aura lieu près du 341 Rue de Pyrènes, où a eu lieu l’assassinat terroriste du 8 novembre 2012)

* Le peuple Tamoul se rassemblera en ce 22 décembre 2012, afin de rendre hommage à M. Mathinthiran Naadarajah, plus connu sous le nom de Paruthy, un représentant emblématique de la communauté tamoule de France, assassiné le 8 novembre 2012 en raison de sa contribution à la lutte du peuple Tamoul du Sri Lanka pour la défense de ses droits et sa résistance contre discrimination et apartheid.

Au soir du jeudi 8 novembre 2012, notre cher Paruthy a été assassiné dans le 20e arrondissement de Paris alors qu’il venait de quitter le bureau de l’association dont il était membre. Pourquoi cet assassinat politique ? Pourquoi tuer M. Paruthy qui a contribué à l’insertion sociale, culturelle, et économique, des Tamouls en France, un homme qui menait ses actions en respectant la République française, et les lois de la France qu’il aimait tant ?

Aujourd’hui, bien que sa disparition soit une grande douleur pour le peuple tamoul, nous tenons à affirmer que cet assassinat a encore plus renforcé notre détermination et notre engagement dans la Résistance contre l’oppression dont notre peuple est victime dans notre pays d’origine, le Sri Lanka, où sévit l’injustice depuis l’indépendance en 1948 : meurtres, pogroms, disparitions, tortures, viols sont le quotidien que vivent nos parents et amis restés au pays. A ces faits s’ajoute, en 2009, le génocide du peuple tamoul (plus de 40.000 civils massacrés par le terrorisme d’Etat. Notre lutte est juste et légitime, nous la poursuivrons jusqu’à ce que justice soit faite.

Merci de confirmer votre participation par email à mte.france@gmail.com ou par téléphone & sms au 0652725867



Commentaires