BLACK HISTORY MONTH 2013

jeudi 17 janvier 2013
popularité : 4%

JPEG - 1 Mo

Rencontre Projection Conférence Débat Performance

Le mois de février est à l’international le Mois de l’Histoire Noire (« Black History Month » - BHM), c’est à dire le mois de la restauration de la conscience historique des personnes d’ascendance africaine du continent et de la diaspora.

Il coïncide en France avec l’organisation par l’association « Sortir du Colonialisme » de « La semaine anticoloniale » dont les évènements s’échelonnent cette année du 16 février au 03 mars 2013

Alors que l’année 2013 marque l’entrée dans la première décennie des personnes d’ascendance africaine (Diaspora noire) proclamée par les Nations Unies en application du Plan d’Action de la Conférence de Durban (2001), des organisations organisatrices du BHM proposent à « Sortir du Colonialisme » d’insérer cette année en France cet évènement du BHM dans la programmation de la semaine anti-coloniale, afin de développer des passerelles entre militants.

C’est dans cette perspective, qu’une des thématiques du BHM retenue cette année porte sur le colonialisme français. Pour couvrir 400 ans d’histoire, de la Royauté à la République, l’intitulé retenu est : « SORTIR DU COLBERTISME »

Pour traiter des plans français de colonisation, d’extermination, de déportation, de déshumanisation, de rançonnement, de spoliation, d’exploitation, d’assimilation etc. ainsi que des insurrections, des abolitions et décolonisations, et des discriminations au passé et au présent, à l’encontre des populations noires.

COLLECTIF D’ASSOCIATIONS signataires du Black-History-Month 2013

- ANC/BAN : Alliance Noire Citoyenne / Brigade Anti Négrophobie

- C-O10MAI : Comité d’Organisation du 10 Mai (IdF)

- Collectif du 10 Mai : (Nantes)

- MIR France : Mouvement International pour les Réparations

- V-V : Collectif Vies Volées (France)

Cf programme Semaine Anticoloniale 2013



Commentaires

Logo de T&Ô
jeudi 14 février 2013 à 00h34 - par  T&Ô

PROGRAMME

THEMATIQUE :
Sortir du colbertisme et du foccartisme, c’est à dire du colonialisme français. Ceci en référence à Jean Baptiste Colbert, le concepteur du Code Noir, et à Jacques Koch Foccart, maitre d’œuvre du néocolonialisme dans les États indépendants d’Afrique ; Foccart étant chargé par l’État français à partir de la seconde moitié du 20ème siècle, droite et gauche confondues, de l’élimination des résistants africains.

13h00 : Mot d’accueil de l’organisation
13h15 : 1ère Table ronde
Rosa Amelia PLUMELLE URIBE :
La domination coloniale française continue au 21ème siècle. 
Peter LEMA :
Projection vidéo sur Jacques Foccart
Afrique : permanence du foccartisme et urgence d’en sortir.
Jean-Jacob BICEP : (Député européen Vert)
Outre-Mer français : Du modèle agro-exportateur à une agriculture orientée vers la souveraineté alimentaire.
14h45 : 2ème Table ronde
Franco LOLLIA :
Des révolutions anti-esclavagistes nègres à la lutte contre la négrophobie. 
Myriam ECKERT et Ramata DIENG :
Stop aux violences policières ! Stop à l’impunité !
Me Guy FLORENTIN :
Sortir du Code Noir.
16h15 : 3ème Table ronde
Pr Lluis SALA MOLINS Projection vidéo interview
Impératifs et enjeux des réparations.
Louis Georges TIN
De l’esclavage aux réparations : quelques textes clefs d’hier et d’aujourd’hui.
Carole Anne HILGROS
Vers la construction d’une 6ème région de la diaspora de l’union africaine souveraine.
Martin OKEKE
6ème Région France/Communiqué du MIR : « L’enjeu du Mali ».
Rosita DESTIVAL
Nécessité d’assigner l’Etat colonial en réparation.
17h45 : Fin de l’événement

Logo de Marion17
jeudi 7 février 2013 à 14h07 - par  Marion17

Voilà qui est très vrai et formulé de manière compréhensible à tout le monde. Marion du blog qui parle de black jack en ligne