Communiqué du Cedetim et de la Fondation Frantz Fanon

jeudi 28 février 2013
popularité : 2%

JPEG - 120.3 ko

Communiqué du Cedetim et de la Fondation Frantz Fanon

Aujourd’hui, pour la sixième fois Jean-Claude Duvalier est convoqué en audience par la cour d’appel de Port-au-Prince L’ancien dictateur ne s’est présenté à aucune des précédentes audiences mais cette-fois ci la cour s’est prononcée pour un mandat d’amener.

Le CEDETIM (Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale) et la Fondation Frantz Fanon soutiennent fermement le Collectif Contre l’Impunité qui a inlassablement travaillé, depuis deux ans, à l’instruction des plaintes et aux efforts pour que Duvalier soit jugé en Haïti pour crimes contre l’humanité, face aux tentatives pour semer l’oubli.

Il faut que l’ordonnance de janvier 2012 soit cassée et que Duvalier soit jugé pour ses quinze ans d’infamie à la tête d’Haïti. Il faut que justice soit faite.

En l’absence de prise de position du gouvernement haïtien pour rétablir les faits et construire un État de droit, c’est à la société civile internationale de soutenir le Collectif contre l’Impunité et les organisations pour les droits humains qui l’appuient.

Paris, le 28 février 2013



Commentaires