Mouvement du 20 Février

mercredi 13 mars 2013
popularité : 2%

JPEG - 11 ko

Mouvement du 20 Février

Le mouvement du 20 février (M20F) est né au Maroc dans le sillage des luttes pour le changement en Tunisie & en Egypte. A cette date, des centaines de manifestations pacifiques ont été organisées dans la plupart des villes marocaines. Le mouvement du 20 février qui cristallise depuis 2ans la lutte du peuple marocain pour la dignité, la liberté et la justice sociale a connu une répression féroce de la part du Makhzen dans le but de la dissuader de faire entendre une voix réclamant un Maroc meilleur.

Après l’échec de sa propagande visant soit à discréditer le Mouvement du 20 février, soit de tenter de redorer son blason par la prise de quelques initiatives politiques trompeuses destinées à rassurer ses donneurs d’ordres impérialistes dont il est le valet et l’allié privilégié dans le Maghreb, le pouvoir commence, face à la détermination et à l’amplification de la lutte du peuple marocain pour la dignité, la liberté et la justice sociale, à abattre ses cartes.

Les convocations policières, les enlèvements et les arrestations arbitraires se multiplient et n’épargnent presque aucune région de notre pays (Rabat, Salé, Casablanca, Fès, Tanger, Safi, Tiflet, Youssoufia, Ouazzane...)

Les informations qui nous parviennent de l’intérieur du pays, sont très alarmantes. elles témoignent de la férocité de la répression en cours. Les révélations courageuses de rescapé-é-s de l’escalades policière actuelle s’accordent à dénoncer les mauvais traitements tortures et autres interrogatoires portant surla liberté d’opinion.

Face à cette situation, le Mouvement Marocain du 20 févier Paris/ île de France :

Exprime son inquiétude quant à la recrudescence de la représsion à l’interieur du Maroc

Adresse son entière solidarité aux détenu-e-s politiques et à leurs familles

Exige la libération immédiate de tout les détenu-e-s politiques et à leur tête les militant-e-s du Mouvement marocain du 20février.

Exige du régime marocain de cesser immédiatement ses assassinats, arrestations, intimidations aux autres atteintes aux droits humains fondamentaux y compris le respect du choix politique des citoyen-ne-s.

Alerte l’opinion publique internationale, et particulièrement française, sur les abus du pouvoir marocain contre les libertés fondamentales et les droits humains du Maroc

Appelle les Marocains franciliens à rejoindre la lutte de notre peuple et son mouvement du 20février pour faire valoir ses droits à la dignité, à la liberté et à la justice sociale. Il les appelle aussi à se mobiliser pour faire barrage à un éventuel et prévisible retour aux années plomb qu’ils ont subies sous le règne du dictateur Hassan II

Appelle touts les ami-e-s du MAroc, et à leur tête les forces démocratiques françaises, à être plus attentives à la situation actuelle dans ce pays en lui apportant, comme elle l’avaient si bien fait par le passé, leur soutien et leur solidarité.

Vive la lutte populaire, Vive le Mouvement marocain du 20 Février.

Nous en tant que femmes militantes nous ne fêtons pas la journée du 8 Mars, mais nous commémorons cet événement qui été installé par la lutte des femmes travailleuses dans les usines ou les champs contre l’esclavage de la cuisine en réclamant leurs droits, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes. Le 8 mars : un jour de rébellions de femmes travailleuses contre l’esclavage de la cuisine (affiche soviétique de 1932)



Commentaires