Tamazgha célèbre ses vingt ans…

dimanche 17 mars 2013
popularité : 2%

Tamazgha célèbre ses vingt ans…
Les samedi 30 et dimanche 31 mars 2013
La Parole Errante
9, rue François Debergue
93100 Montreuil
Métro : Croix de Chavaux (ligne 9).

Tamazgha : vingt ans déjà !

C’est en 1993 que Tamazgha a vu le jour à Paris. Sa première activité fut « Journée du livre » organisée le 12 janvier 1993 (jour de l’an amazigh) à l’Inalco. En mars 1993 sa création est annoncée dans le journal officiel de la république française. Malgré le contexte de combat particulier dans lequel le monde amazigh est et dans lequel Tamazgha est engagée, elle tient à marquer cet anniversaire par un premier évènement qui aura lieu les 30 et 31 mars à Montreuil, en région parisienne. Cet évènement verra se produire plusieurs activités dont un salon du livre amazigh, des projections vidéo, une soirée musicale et un débat sur l’Azawad.

Programme

Samedi 30 mars 2013
12h00 :
Ouverture des portes.

A partir de 12h : Exposition du livre amazigh (berbère)
Vente et dédicaces par des auteurs qui seront présents.

14h30  : CHIAPAS- MEXIQUE
Projection : Koltavanej (« libération »), 20 min.
Film en tsotsil sous-titré en français sur Rosa López Díaz.

Ce film a été réalisé militante de la Sexta de l’EZLN Concepción Suárez, que nous remercions pour nous avoir permis de diffuser cette vidéo en France.
Le film raconte en toute simplicité la vie de Rosa López Díaz. Qui est condamnée à 27 ans et 6 mois de prison. Depuis mai 2007.
La projection sera suivie par une discussion avec l’association « Les Trois Passants »

17h00 : Projection du film de Stéphane Gatti « Kateb Yacine, poète en trois langues ».
La projection sera suivie d’un débat.

20h00 : Soirée musical.

Dimanche 31 mars 2013

13h00 : Ouverture des portes.

A partir de 13 h00  : Exposition du livre amazigh (berbère)
Vente et dédicaces par des auteurs qui seront présents.

15h00 : Projection du film « Teshumara les guitares de la rébellion touareg »,
un film de Jérémie Reichenbach 2005. Suivi d’un débat.
La naissance du groupe Tinariwen à l’aube des années 80 est intimement liée à la situation d’exil et d’errance du peuple touareg.
Entre rock, blues acéré et musique traditionnelle, leurs guitares électriques saturées et leur chant de révolte d’errance et d’amour accompagnèrent toutes les étapes du mouvement de rébellion touareg jusqu’au plus fort des combats dans l’azawad

17h00 : Débat sur l’Azawad.

Entrée gratuite pour toutes les activités. Bar et restauration sur place.

Contact

Tamazgha
MDA 14,- BL51
22, rue Deparcieux
75014 Paris

Tel : 06.52.10.15.63.
E-mail :tamazgha.paris@gmail.com

www.tamazgha.fr



Commentaires