Soutien aux prisonniers Palestiniens en grève de la Faim

mardi 19 mars 2013
popularité : 2%

JPEG - 141.6 ko

Vendredi 22 mars 2013 de 10h à 19h

Certains membres de nos associations palestiniennes entreprendront une grève de la faim d’une journée en soutien à la lutte des prisonniers palestiniens et spécialement aux prisonniers grévistes de la faim, devant les locaux du Comité Internationale de la Croix Rouge - 10 bis passage d’Enfer - Paris 14ème (métro Raspail)

Rassemblement de 15h à 19h.

Soutien aux prisonniers Palestiniens en grève de la Faim.
Répondant à l’initiative des prisonniers Palestiniens en lutte depuis les geôles israéliennes, nous appelons à rejoindre la mobilisation pour revendiquer l’abolition de la détention administrative et des nombreuses mesures répressives dans les prisons de l’occupant.

Celles-ci sont notamment la mise en isolement ou l’interdiction de visite pour les familles des détenus, ainsi que les multiples formes de tortures morales ou physiques. Il n’est pas rare qu’un prisonnier soit handicapé à vie ou périsse sous le coup de ces tortures comme ce fût le cas dernièrement d’Arafat Jaradat, tombé en martyr dans la prison de Megido. La détention admi­nis­trative est quant à elle une procédure héritée du mandat britannique permettant l’incarcération sans inculpation ni jugement pour des périodes de six mois renouvelables indéfiniment. Des dizaines de milliers de Palestiniens ont déjà subi la détention administrative souvent renouvelée sur plusieurs années, actuellement ils sont 178 à avoir été privés de toute procédure judiciaire.

De façon plus générale, plusieurs centaines de milliers de Palestiniens sont passés par les geôles israéliennes. Cela fait du système pénitentiaire sioniste un des principaux maillons du système d’occupation dont l’objectif est de casser la volonté des résistants palestiniens en luttes et celle de leurs familles. Aussi l’amélioration des conditions de détention et à termes, la libération de tous les prisonniers a toujours été une préoccupation essentielle dans la lutte du peuple palestinien.

Depuis plusieurs mois désormais, les grèves de la faim des prisonniers se succèdent défiant le régime colonial et ses autorités carcérales. Mettant leur vie en péril, les grévistes sont bien décidés à obtenir gain de cause. De nombreuses manifestations de soutien se sont ainsi multipliées à travers le monde pour faire entendre leurs revendications légitimes. En Palestine occupée, celles-ci ont parfois conduit aux affrontements avec l’armée d’occupation qui n’hésite pas à accentuer les mesures répressives pour briser le mouvement.

Nous, organisations signataires de l’appel, appelons au soutien des prisonniers politiques palestiniens actuellement environ 4600 et plus spécifiquement aux grévistesde la faim cités plus bas.

Jusqu’à la libération définitive de tous les prisonniers palestiniens. Associations signataires : Association de Palestiniens en Ile de France, Forum Palestine Citoyenneté, Union Générale des étudiants de Palestine - GUPS, Mouvement des Jeunes Palestiniens - PYM, Sortir du Colonialisme...
Huit détenus palestiniens mènent actuellement une grève de la faim :
Le détenu administratif Samer Al Barqa (38 ans) de la ville de Jayous – région de Qalqilya, en grève de la faim ouverte depuis le 27 février 2013.
Le détenu administratif Aiman Charawneh (36 ans) de Dura Al Khalil qui a commencé sa grève depuis le 1er juillet 2012.
Le détenu administratif Samer Yssawi (33 ans) de Yssawya de la région de Jérusalem. Après avoir été libéré lors de l’échange de prisonniers en 2012, il a été de nouveau détenu le 7 juillet 2012.
Le détenu administratif Younes Al Heroub (31 ans) de Hébron en grève de la faim ouverte depuis le 19 fèvrier 2013.
Le détenu administratif Mohamad Ahmad Al Najjar de Hebron, en grève de la faim ouverte depuis le 26 février 2013.
Le détenu administratif Zakariah Al Hih (26 ans) de Hébron en grève de la faim ouverte depuis le 27 février 2013.
Le détenu administratif Ibrahim Al Cheikh Khalil de Jéricho en grève de la faim ouverte depuis le 27 février 2013
Le détenu Hazem Al Tawil de Hebron en grève de la faim ouverte depuis le 20 février 2013 et détenu depuis le 19 février 2013.



Commentaires