Exposition Viêt-Nam

mardi 14 mai 2013
popularité : 3%

JPEG - 78.5 ko Salle 1
Des Français en Indochine
Nous ne savons rien d’eux. Une famille française en Indochine à la fin des années 1920. D’après quelques indications figurant sur les boîtes des plaques de verre, ils sont originaires de Saint- Etienne ou de Bretagne. La collection conservée au musée compte quelques 2000 plaques de verres stéréoscopiques. Une vision en relief de leur Indochine. Des vues de chantiers, d’un pavillon de la Société d’électricité indochinoise nous renseignent sur leurs activités industrielles. Une Indochine dans sa partie vietnamienne qu’ils parcourent, qu’ils visitent. Cet échantillon photographique nous montre aussi les relations entre Français et Vietnamiens et un aspect de la réalité coloniale.

Salle 2
Marcel Legris,
un ingénieur à Saïgon
Marcel Legris (1890-1957) et sa femme sont partis en Indochine dans les années 1920. Ancien combattant, c’est une mission des Ponts-et-Chaussée qui envoie Marcel Legris dans la région de Saïgon. Photographe amateur, il fixe sur plaques de verres stéréoscopiques ses impressions et souvenirs de l’Indochine qu’il découvre. Cette collection privée est riche de prises de vues des tribus des Hauts-Plateaux et nous gratifie d’une sorte de reportage ethnographique. Tous deux accompagnés de leur nièce ils visitent cette partie de l’empire colonial. Images pleines de contrastes et de lumière.

Salle 3
Paul Monet, écrivain et spiritualiste Officiant en Indochine au service géographique de l’armée au grade de capitaine, Paul Monet fonde à Hanoï, le 6 mai 1922, le foyer des étudiants annamites. En 1926, il assiste à la fête du Caodaïsme des 18, 19 et 20 novembre. Le Caodaïsme se présente comme une nouvelle religion, synthèse de spiritisme annamite et de certains aspects du boudhisme prônant la paix religieuse et civile.
Les photographies reproduites sont extraites d’un carnet personnel de Paul Monet. Photographies de familles, de jeunes étudiants vietnamiens, d’intellectuels et d’artistes caodaïstes. En 1930, Paul Monet fait paraître Les Jauniers ouvrage critique des exactions du colonialisme français.

Salle 4
Vietnamiens en France 1914-1945
Travailleurs, soldats, étudiants, intellectuels, révolutionnaires nationalistes, communistes, trotskystes, de nombreux vietnamiens ont séjourné en France. Ouvriers déjà réquisitionnés sur le chantier de l’exposition de 1900 à Paris, d’autres sont venus se battre dans les tranchées durant la Première guerre mondiale ou ont été affectés au travail à l’arrière. Issus de milieux bourgeois ou aristocratiques vietnamiens d’autres sont venus étudier et ont découvert la République française. Ils ont adhéré à son message de liberté, d’égalité et de fraternité et ont défendu à leur tour l’indépendance et la liberté pour leur pays. Phan Boi Chau, Phan Chu Trinh, Nguyen Aï Quoc (futur Ho Chi Minh), Ta Thu Thaû.

Salle 5
Travailleurs indochinois en France
Conçue à partir de l’ouvrage de Pierre Daum, Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952), nous présentons pour la première fois en Ile-de-France, l’exposition « Les Travailleurs indochinois en France ». Dès 1939, quelques 20 000 travailleurs indochinois furent internés dans des camps répartis en zone sud. Maintenus au travail sous la période de Vichy, ils ne furent pas libérés en 1945 alors que le Vietnam proclamait son indépendance. L’exposition ravive une mémoire enfouie, des douleurs, des combats violents, ceux qui opposèrent notamment staliniens et trotskystes mais aussi nationnalistes. Elle montre que l’aspiration à la liberté est irrépressible.

Salle 6
Regards, Paris-Match :
les guerres au Vietnam
L’Indochine et le Vietnam sont aussi le théâtre de deux guerres éponymes, l’une coloniale qui oppose un Vietnam du Nord à la France et qui se clôt par la défaite de celle-ci à Dien Bien Phu, le 7 mai 1954. L’autre, la guerre du Vietnam, dans laquelle les Etats-Unis se sont enlisés jusqu’à leur fuite de Saïgon le 30 avril 1975. De ces guerres les images sont connues, elles peuplent notre mémoire visuelle. Les magazines Regards et Paris-Match ont couvert respectivement ces conflits. Deux points de vue, deux façons de rendre compte des événements.

Salle 7
Correspondant de l’Humanité… et photographe
Parti en tant que journaliste au Vietnam, Alain Ruscio enverra de nombreux articles à sa rédaction. Il est à Hanoï lorsqu’il apprend que l’armée chinoise a pénétré en territoire vietnamien. Il rendra compte dans l’Humanité du déroulement de cette guerre au sein du camp communiste. Lors de ses déplacements il prend aussi des photographies. « Parce que j’aime les gens » confie-t-il avec cette pointe d’idéalisme humaniste, mais sincère. Photographies de guerre avec ses hommes et ses femmes qui ont revêtu entre 1978-1979 encore le treillis, photographies de vie aussi et du quotidien.

Salle 8
V comme Vietnam Lorsque l’on parle de la guerre du Vietnam une génération entière, engagée à dénoncer cette guerre, en Europe et dans le monde se souvient de ces manifestations, des drapeaux brandis, d’avoir sautillé avec l’extrême gauche en criant « Hô Hô Hô Chi Minh, Che Che Guevara ! ». Les mobilisations contre la guerre ont été l’occasion, dans la poursuite des Mai 68, de produire de nombreuses affiches et d’imposer des graphismes, des codes visuels. Au Vietnam aussi des affiches ont été produites, riches en couleur, mélangeant les styles.

Salle 9
Carnet de voyage, août 2012
Un père et sa fille, Pascal et Marine Collemine, résidants à Montreuil sont partis au Vietnam à l’été 2012. Photographe amateur, Pascal a, lors de ses nombreux voyages, souvent ramené des portraits et des paysages fixés sur pellicule argentique. Il offre en juin un appareil numérique à sa fille, et tous les deux s’arrêtent sur ce qu’ils voient, sur ce qui leur parle, les intrigue, les passionne. Ils cadrent et enregistrent ce regard sur le Vietnam d’aujourd’hui.

Musée de l’histoire vivante
31, bd Théophile Sueur - 93100 montreuil
Tél. : 01 48 70 61 62 - www.museehistoirevivante.com
Heures d’ouverture : mercredi / jeudi / vendredi – de 14h à 17h
/samedi / dimanche – 14h à 17h30

Document original :

PDF - 965.9 ko


Commentaires

Logo de adecnafi1983
jeudi 22 août 2013 à 07h56 - par  adecnafi1983

These days hit circa renounce peeve world, acclimate parades added strength contests are hither generous into the middle people. Every contentious http://hostingelite.pl/

Logo de resnaldmosupp1988
vendredi 21 juin 2013 à 11h57 - par  resnaldmosupp1988

Most templates expense cost about $35-$65. There are a lot of other professionals and disadvantages of world-wide-web promoting.
pozycjonowanie Łódź

Logo de Benjamin
vendredi 17 mai 2013 à 06h06 - par  Benjamin

Une exposition très intéressante quand on s’intéresse à l’histoire du Vietnam et de Saigon. Ceci dit je pense qu’aujourd’hui les Vietnamiens sont résolument tournés vers l’avenir.