La violence nazie, une généalogie européenne, Enzo Traverso

mardi 25 juin 2013
popularité : 2%

JPEG - 3.9 ko La violence nazie, une généalogie européenne, Enzo Traverso, éd. La Fabrique, 2003

Extraits :

Les lois nazies de Nuremberg (...) avaient déjà été envisagées par l’ensemble des puissance coloniales comme des mesures normales et naturelles à l’égard du monde non européen

Les dispositifs de déportation, les mesures de déshumanisation et les projets d’extermination raciale mis en œuvre par l’Allemagne de Hitle...r recouvrent des idées anciennes, bien ancrées dans l’histoire de l’impérialisme occidental.

L’idée que la civilisation implique la conquête et l’extermination des « races inférieures » ou « nuisibles », la conception instrumentale de la technique comme moyen d’élimination organisées de l’ennemi n’ont pas été inventées par le nazisme, elles constituaient un « habitus mental » de l’Europe depuis le XIXe siècle et l’avènement de la société industrielle.



Commentaires