Agenda Semaine Anticoloniale 2015

mardi 14 octobre 2014
popularité : 11%

VENDREDI 6 FEVRIER Inauguration de la Semaine Anticoloniale

Soirée consacrée à Mehdi Ben Barka et René Vautier (programme à suivre) Coupole Niemeyer Place du Colonel Fabien Paris 10è M° Colonel Fabien

SAMEDI 14 & DIMANCHE 15 FEVRIER SALON ANTICOLONIAL A LA BELLEVILLOISE (cf programme dans la rubrique dédiée)

LUNDI 16 FEVRIER

17h30 Vernissage de l’exposition Double regard sur une géographie humaine

L’exposition de Myriam Dao et Phuong Tran Minh, deux artistes asia-européennes de générations différentes, nous présente des aspects oubliés d’une géographie - celle qui a transformé l’Indochine en Vietnam, et de l’histoire qui s’y est déroulée avec ses occupations successives, colonisation, décolonisation, guerres et destructions. Pendant que Myriam Dao, artiste vivant à Paris, tente de donner forme aux blessures d’un passé méconnu, Phuong Tran Minh, photographe basée à Berlin veut questionner le quotidien et l’avenir de victimes de l’Agent orange dans un message d’espoir.

Jusqu’au 26 février Salle des expositions mariages de la mairie du 2è 8 rue de la Banque Paris 2è M° Bourse

19h Cent ans au Viêt Nam présentation de son ouvrage paru aux éditions Sulliver par André Bouny Salle des mariages de la mairie du 2è 8 rue de la Banque Paris 2 M° Bourse

19h Les résistances indigènes à la répression politique dans les Amériques

Espace Louise Michel/ Le temps des cerises 42 ter rue des Cascades Paris 20è M° Jourdain proposé par la Commission Internationale de l’Alternative Libertaire

MARDI 17 FEVRIER

19 h Débat autour de Henri Curiel Salle des expositions Mairie du 2è 8 rue de la banque Paris 2è présenté par Roger Esmiol & Claude Nahmias

19h Projection L’Agent Orange Débat animé par André Bouny Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

L’agent orange est le surnom donné à l’herbicide le plus employé par l’armée des États-Unis lors de la guerre du Viêt Nam, en particulier entre 1961 et 1971. Le produit était épandu par avion au-dessus des forêts vietnamiennes

" Aujourd’hui, anciens combattants vietnamiens, deuxième et troisième générations d’après-guerre comprises (la quatrième commence à arriver), le pays compte entre 3 et 4 millions de victimes de l’Agent Orange. " Croix-Rouge vietnamienne

MERCREDI 18 FEVRIER

19h “Le conflit israélo-palestinien et la société française” ? Soirée organisée par le magazine Politis

Avec Denis SIEFFERT, directeur de POLITIS, Farouk MARDAM-BEY, éditeur et directeur de SINDBAD et Michèle SIBONY, vice-présidente de l’Union juive française pour la paix

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Soirée des peuples contre la modification des constitutions pour des présidences à vie en Afrique par l’AFASPA et l’UPC Salle des expositions Mairie du 2è 8 rue de la banque Paris 2è

Trop c’est trop, les peuples africains exigent d’autres politiques pour leurs pays, des politiciens prônent l’alternance, sur le continent qui subit une recolonisation militaire occidentale, c’est la souveraineté des peuples qui est à l’ordre du jour pour sortir de gouvernements aux ordres de la mondialisation prédatrice des richesses matérielles et humaines d’Afrique.

L’AFASPA, l’Union des Populations du Cameroun (UUPC) , le Front pour la Restauration de l’Unité et la Démocratie (FRUD) de Djibouti et le Balai citoyen du Burkina Faso vous invitent à une rencontre-débat.

Le rappeur HUMANIST, représentant à Paris du Balai citoyen ouvrira la soirée avec un de ses textes. Avec Moïse Essoh de l’UPC et Mohamed Kadamy du FRUD, ils répondront simultanément aux questions qui se posent sur les oppositions aux présidences à vie en Afrique :

Quelles justifications juridiques, politiques ... les pouvoirs en place avancent-ils pour tripatouiller les constitutions en vigueur ?

Quelle stratégie adoptent-ils à l’attention de la population de leur pays et de l’étranger ?

De quels soutiens et complicités intérieurs bénéficient-ils pour faire passer la décision ?

De quels soutiens extérieurs disposent-ils ?

Quelle est la nature des forces d’oppositions qui s’expriment : sont-elles des alternances de pouvoir ou des alternatives démocratiques, les masses populaires se sont-elles mobilisées et quel contrôle populaire sur les formes de luttes adoptées ?

Quelles réactions des pouvoirs ?

Quel impact ont eu ces luttes dans les pays, quels bénéfices engrangés pour les résistances populaires, que le bras de fer leur ait été favorable ou non.

HUMANIST offrira d’autres textes pendant qu’un diaporama sera projeté.

20h30 Apkass en concert gratuit à l’occasion de la sortie de son livre-disque « Mais il arrive que la nuit tombe à l’improviste ».

Poésie, musique, peinture et phonographie sont convoquées et mobilisées pour retracer trois jours de l’existence d’un homme en exil, Jean Tshisuaka.

De Paris à Kinshasa, l’auditeur-lecteur suit les pas du jeune homme, en errance à travers les deux villes, à la recherche de sa place dans chacune d’elle.

Au livre qui fait dialoguer les textes d’Apkass et les œuvres du plasticien Bruce Clarke, succède ensuite, un album composé par Jr EakEe, Florent Dupuit avec une phonographie de Jérémi Nureni Banafunzi, Benoit Thuault et Apkass."

Centre Fleury Goutte d’Or 1 rue Fleury Paris 18è M°Barbès-Rochechouart

JEUDI 19 FEVRIER

18h Conférence/dédicace avec Richard Wagman, auteur de « La Palestine, une question juive » et Président d’honneur de l’UJFP.

Librairie La Brèche, 27 rue Taine, 75012 Paris (M° Daumesnil). Organisée par le NPA.

19h Héritage Fight Projection Débat en présence de la réalisatrice Eugénie Dumont

C’est en lisant en 1990 le best-seller de l’américaine Marlo Morgan, Message des hommes vrais au monde mutant : une initiation chez les Aborigènes, que la française Eugénie Dumont a eu envie de partir à la rencontre des Aborigènes. Ce premier long métrage documentaire constitue le fruit de ce voyage et de cette confrontation avec une culture en voie d’extinction. Un film comme un cri. Un cri d’alarme à travers un cas précis : le projet d’implantation de la plus grande usine à gaz du monde encouragé par le gouvernement australien en plein coeur de la dernière contrée sauvage d’Australie. Heritage Fight fait, de l’intérieur, le récit du combat des Goolarabooloo, la communauté aborigène, habitant de cette terre. Ce documentaire a le mérite de porter la parole de ces opprimés.

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h La dimension queer du conflit israelo-palestinien sous le regard de Jean Genêt présenté par Queer for Palestine ECS 100 rue de Charenton Paris 12è M° Reuilly-Diderot

VENDREDI 20 FEVRIER

18h30 Projection-Débat autour du film d’Ousmane Sembene Le Camp de Thiaroye organisée par la section PCF du 14è 32 rue Saint-Yves M° Alésia ou Porte d’Orléans

19h Concert des Peuples Sans Etat

Musique kurde, Palestinienne, Kanak, Tamoul, Berbère

Espace jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Concert Hip-Hop Hommage à Malcolm X & Thomas Sankara

Avec la participation du militant sociologue Saïd Bouamama

Centre social Attiéké, 31 boulevard Marcel Sembat Saint-Denis M°Porte de Paris ou RER Gare de Saint-Denis

SAMEDI 21 FEVRIER

10h à 13h Le Collectif Faty KOUMBA : Association des Libertés, Droits de l’Homme et Non- Violence vous invite à une rencontre Projection débat à partir du film « Bataille D’Alger » de Gillo PONTECORVO.

1/3 rue Fréderick Lemaitre 75020 Paris. M° Jourdain.

11h30 Rassemblement Hommage à Manouchian et aux FTP MOI devant le 11 rue de Plaisance Paris 14è

14h-20h Black History Month : 50 ans déjà, la disparition de Malcolm X par le Comité du 10 Mai, le CRAN Espace jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

16h Présentation du livre Permis de tuer (éd Syllepse)par le Collectif Angles Morts Librairie Publico 145 rue Amelot Paris 11è M° République

19h Soirée en hommage à Abdelkrim Al Khattabi Projection du documentaire "Abdelkrim et la guerre du Rif" de Daniel Cling Discussion Repas à prix libre

Centre social Attiéké, 31 boulevard Marcel Sembat Saint-Denis M°Porte de Paris ou RER Gare de Saint-Denis

DIMANCHE 22 FEVRIER

13h-20h Autour de l’Indonésie : débat, spectacle de danse, artisanat ECS 100 rue de Charenton Paris 12è M° Reuilly Diderot

LUNDI 23 FEVRIER

19h La parole des Afro-descendant-e-s : entre paternalisme, confiscation et réappropriation table ronde progressive stack

Teasers du film Ouvrir la Voix/ Speak up, Make your way en présence de la réalisatrice Amandine Gay

Buffet, DJ set

Aux Petits Joueurs 59 rue de Mouzaïa Paris 19è M° Botzaris ou Place des Fêtes

19h Projection de Utopia, un film de Marc’O avec Edouard Glissant (27 minutes - 2013) par Les Périphériques vous parlent Salle des expositions de la Mairie du 2 è 8 rue de la Banque M° Bourse

La réalisation du film Utopia a consisté dans un travail de traitement et d’enrichissement du matériel filmique recueilli en 2004 par la rédaction des Périphériques vous parlent lors de la remise à Edouard Glissant du diplôme de Docteur Honoris à l’université de Bologne. Le discours du penseur et poète martiniquais, revêtu de son habit de cérémonie, jalonne le film, mais c’est surtout la force de son propos porté par sa voix expressive qui en constitue la structure.

- Poèmes d’Edouard Glissant dits par Yovan Gilles et Lea Via

- Echanges avec Marc’O, l’équipe des Périphériques vous parlent et un représentant de l’Institut du Tout-Monde.

MARDI 24 FEVRIER

19h Luttes sociales et Politiques au Maroc par l’AMDH-Paris/IDF et la revue Émancipations marocaines (تحرريات مغربية).

Les émancipations au Maghreb et au Machrek

- René Gallissot : Le projet émancipateur d’Abdelkarim El Khettabi d’hier à aujourd’hui au Maghreb.
- Julien Salingue : Révolutions et contre-révolutions au Machrek, quels défis ?
- Représentant de l’AMDH-Paris : les émancipations à travers les droits humains.
- Représentant de la revue taharouryates : penser les alternatives.

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Conférence de Paul Estrade La 51ème étoile du stars and stripes, Porto Rico, : la décolonisation qui n’a jamais eu lieu

1 - L’échec des luttes pour l’indépendance et la décolonisation au XIXe siècle

2 - L’Etat néo-colonial imposé par l’Empire étasunien (1898-1953), la genèse et le fonctionnement de l’Etat Libre Associé (ELA)

3- La gauche portoricaine et l’indépendantisme aujourd’hui

Salle des expositions de la Mairie du 2è 8 rue de la Banque M° Bourse

19h "Les balles du 14 juillet 1953" (2014, 80 minutes), Projection et débat organisés dans le cadre de la Semaine Anticoloniale par les Amis du Monde Diplomatique de Paris, en présence du réalisateur Daniel Kupferstein.

Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 75020 Paris.Entrée libre et gratuite. http://daniel-kupferstein.com/ contact : amis.diplo.75@gmail.com

Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (six Algériens et un Français) ont été tuées et plus de quarante blessées par balles. Cette histoire est quasiment inconnue en France comme en Algérie. Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie. Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné. -

20 h L’ordre et la Morale réalisation Mathieu Kassovitz

Cinéma La Clef 34 rue Daubenton Paris 5è M° Censier-Daubenton

Tarif :6,50 euros

Projection-débat animée par Olivier Roussel, assistant de Mathieu Kassovitz sur ce film, et Steeven Gnipat, journaliste kanak originaire d’Ouvea.

Avril 1988, Île d’Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. 30 gendarmes retenus en otage par un groupe d’indépendantistes Kanak. 300 militaires envoyés depuis la France pour rétablir l’ordre. 2 hommes face à face : Philippe Legorjus, capitaine du GIGN et Alphonse Dianou, chef des preneurs d’otages.

À travers des valeurs communes, ils vont tenter de faire triompher le dialogue. Mais en pleine période d’élection présidentielle, lorsque les enjeux sont politiques, l’ordre n’est pas toujours dicté par la morale... Une épopée violente et trouble qui marque le retour de Mathieu Kassovitz devant et derrière la caméra.

MERCREDI 25 FEVRIER

19h Projection Concerning Violence au Ciné 104 104 avenue Jean Lolive M° Hoche ou Eglise de Pantin suivi d’un débat avec Mireille Fanon Mendès France Tarif 4, 5 ou 6 euros

19h Femmes en lutte par l’AFASPA Salle des expositions de la Mairie du 2è M° Bourse

Présentation du film « Kimbidalé » d’Emmanuelle Labeau

Depuis 10 ans Femmes solidaires et l’association éthiopienne « Gamissa », en région Afar d’Ethiopie mènent une action de sensibilisation sur les dangers de l’excision des femmes. Madina et Halima vont réussir à sauver plus de 850 petites filles et ainsi faire reculer une tradition vieille de 27 siècles. A travers ces deux héroïnes, « Kimbidalé » retrace une lutte solidaire menée simultanément en Ethiopie et en France. Ce film se veut optimiste en prenant le parti de montrer la volonté, le courage, la solidarité et l’espoir de ces femmes qui ont fait des mutilations génitales féminines, le combat de et pour leur vie.

Débat avec la participation de Femmes Solidaires

Solidarité avec Wafa Charaf

La militante marocaine de l’Association Marocaine des Droits de l’Homme, animatrice jeunesse de la Voie démocratique, est en prison depuis le 9 juillet 2014. Elle a été condamnée à 2 ans de prison (soit 1 an de plus en Appel), 500€ d’amende et50 000€ de dommage et intérêt pour la partie civile (la police) pour avoir porté plainte contre X, suite à son enlèvement en avril 2014, à l’issue d’un sit-in de solidarité avec des travailleurs de la zone franche de Tanger licenciés pour avoir créé une section syndicale. Un grand élan de solidarité s’est exprimé au Maroc et en France contre ce déni de justice, alors que sa propre plainte n’a pas été jugée, contrairement au Code de procédure pénale marocain.

Diaporama et débat avec Fatima Har de Ailes de femmes et Michèle Decaster de l’AFASPA arrêtée à Tanger le 11 août 2014 pour l’empêcher d’assister au procès de Wafae Charaf en première instance.

Dédicace du livre « Dulcie September » par son auteure Jacqueline Derens


19h Projection-Débat autour de la situation en Bolivie, de l’’auto-organisation des peuples autochtones du pays et du processus bolivien de décolonisation interne.avec Sergio Caceres, ambassadeur de l’Etat plurinational de Bolivie organisée par le Comité de Solidarité avec les Indiens d’Amérique

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

Projection du film « Auto descolonización », du cinéaste bolivien, Ismael Saavedra (Bolivie 2014, 90 min - VOSTF) suivie d’une intervention de Luis Martinez, membre du Collectif ALBA (Alternative bolivarienne pour les Amériques) et d’’un membre du Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan)

19h Les Accords de Partenariat Economique : Aliénation économique et domination politique de l’Afrique, un désastre pour les populations d’Afrique et d’Europe. avec Jacques Berthelot et Samuel Njufom (UPC) CNT 33 rue des Vignoles Paris 11è M° Avron

JEUDI 26 FEVRIER

18h Les accaparements de terres dans le monde : Quelles résistances aujourd’hui

Librairie Résistances 4 Villa Compoint, 75017 Paris(Angle du 40, rue Guy Môquet) Métro ligne 13, station Guy Môquet (ou Brochant)

Depuis la crise financière et alimentaire de 2008, de puissants intérêts privés ou publics concluent des accords controversés avec divers types d’Etat notamment ceux affaiblis par les dettes illégitimes, les ajustements structurels, la corruption etc. pour prendre possession ou contrôler de très grandes superficies de terres agricoles, en particulier en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Europe de l’Est. Ce processus qui ne cesse d’enfler impacte sur la souveraineté alimentaire des pays d’accueil, multiplie conflits fonciers et luttes agraires pour l’accès sécurisé des populations locales à la terre et aux ressources naturelles.

Au programme :

- Projection d’extraits de documentaires sur les accaparements de terres

- Interventions-débat avec, en tribune, des acteurs de terrain des luttes en cours, des lanceurs d’alerte, des chercheurs, des témoins divers :

·RIAO-RDC (Réseau d’information et d’Appui aux ONG nationales - RD Congo)

·Tierra y Liberta (à propos des territoires Mapuche au Chili et en Argentine)

·CH’UI IXIM (Chiapas, Mexique)

·Collectif pour la défense des terres malgaches - TANY (Madagascar)

·Mbaye Diouf, anthropologue (Sénégal)

·ReACT, Réseaux d’action collective transnationale (à propos des Riverains des plantations Bolloré)

·aGter (Améliorer la Gouvernance de la terre, des eaux et des ressources naturelles)

·Confédération paysanne

·Nicolas Sersiron (Echange non marchand) auteur du livre Dette et extractivisme

18h30 Cacao & commerce équitable par Michel Besson (Coopérative Andines/Réseau Minga) Musée du Chocolat 28 Boulevard de Bonne Nouvelle Paris 10è M° Bonne Nouvelle

19h Frantz Fanon Salle des expositions de la Mairie du 2è 8 rue de la Banque M° Bourse

18h30 RDV organisé par le Cercle de résistance

devant le RER Denfert Rochereau, les derniers jeudis du mois, de 18h30 à 19h30.

Quelle que soit la durée de votre participation, même 5 minutes, le Cercle de Résistance est ouvert à tous. Plus d’informations, recevoir une brève lettre d’information mensuelle : www.cerclederesistance.fr

VENDREDI 27 FEVRIER

19h Assemblée des Peuples sans Etat Académie des Arts & Culture du Kurdistan 16 rue d’Enghien Paris 10è M° Bonne Nouvelle

19h La campagne BDS, 10 ans de lutte d’une campagne civile internationale : Bilan, succès et nouveaux défis" Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

Invité-e-s :

- Linah ALSAAFIN : Journaliste Palestinienne vivant aujourd’hui à Londres

- Julien SALINGUE : Chercheur en Science Politique, spécialiste de la question palestinienne

- Jean Guy GREILSAMER : membre de la Campagne BDS France et de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

Des tables d’informations BDS seront à votre disposition, fournies en documentation et matériel varié (Brochures, 4 Pages..etc..)

Entrée libre.

20 h Les 10 ans de l’ALBA, Alliance Bolivarienne des Peuples des Amériques La commune d’Aligre 3 rue d’Aligre Paris 12ème M° Ledru-Rollin

20h Projection-Débat Les enfants des nuages à St Denis (cf onglet Autour de Paris)

SAMEDI 28 FEVRIER

Marche Solidaire des Peuples en Lutte Départ 14h M° Barbès & Arrivée Village Associatif M° Belleville

18h30 Expo-vente d’oeuvres d’artistes à la mémoire des victimes du génocide des Tutsis au Rwanda. 100ECS (100 rue de Charenton - accès via les stations de métro Ledru-Rollin ou Gare de Lyon).

La Campagne de Portraits pour le Rwanda du CIIP ciblant les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi se prolonge en 2015,

La vente aux enchères est destinée à soutenir l’engagement de différentes structures (ou initiatives plus isolées) vis à vis du génocide des Tutsi. Notamment par rapport aux déplacements de témoins et soins psychiques-médicaux (apportant ici notre modeste contribution).

Elle se veut ainsi au profit/réparation pour les rescapés, familles de victimes, et femmes violées par des militaires de l’armée française durant le génocide des Tutsi.

Selon ses prérogatives, le collectif de soutien aux femmes violées en sera bénéficiaire, en partie, pour aider aux frais de justice (instruction au Pôle génocide à Paris). De même avec les rescapés des 13 et 14 mai 1994 à Bisesero (certains d’ailleurs rencontrés et interviewés, après Serge Farnel et Bruno Boudiguet, dans une moindre mesure par Matjules, en décembre dernier, au Rwanda).

Les oeuvres réalisées courant 2014, par des artistes venant de Londres, Rome, Bruxelles, Lille, etc... sont donc présentées au 100ECS à Paris, depuis le lundi 16 février dernier (l’intégralité à retrouver sur le site web du CIIP). Citons ainsi Dom Garcia, Edwige Dumoulin, François Betting, Fred Ebami, Jonk, Logick, Lou Hopop, Mê-ly Meôw, Mirko Colletti, et Nicolas Renard.

Un carnet d’acheteurs sur place vous permet dès maintenant de poser une option d’achat, en nous prévenant de votre visite à l’avance. Un accueil est assuré au 100 rue de Charenton, selon cette modalité (de 9h à 21h cette semaine, et à partir de 10h samedi).

Suite à des démarches auprès d’Adonis (comédien engagé), et Nicolas Ullmann (célèbre entertainer parisien), pour animer la vente aux enchères (tous deux d’accord sur le principe mais non disponibles), ce rôle sera certainement assuré par Mathilde Tixier (artiste pluridisciplinaire : poésie en musique engagée, du Cercle Pan, & des soirées du jeudi du Centre Barbara Fleury Goutte d’Or), revenant pour l’occasion, d’ateliers d’écriture dans les quartiers nord à Marseille, et aux Baumettes.

Une deuxième partie agrémentera l’évènement, sous forme de table ronde, ou discussion libre. Avec comme intervenant Luigi Elongui (journaliste à Afrique Asie et cofondateur de l’Agence d’Information) concernant les suites du génocide des Tutsi, au Kivu. Puis Camille de Vitry (auteur notamment du documentaire Le Prix de l’or, et de l’ouvrage L’Or nègre), sur les notions de Mafiafrique/Françafrique au Mali. Enfin Yves Mintoogue (historien) à propos de la résistance de l’UPC au Cameroun. De quoi faire un pont entre les différentes composantes du panafricanisme, notamment rwandaises, congolaises, maliennes et camerounaises.

Cet investissement à la fois artistique et politique fut initié par Matjules en 2014, ayant ainsi contacté plus de mille créateurs, à l’occasion des Commémorations des 20 ans de l’extermination, programmée, des Tutsi (s’étant soldée par plus d’un million de victimes en 100 jours, d’avril à mi juillet 1994, avec l’implication de la France, jusqu’aux fondements de la doctrine militaire stigmatisante, accompagnant la genèse du crime absolu ; et une participation sur le terrain, encore à évaluer, collectivement, et donc à l’écoute des premiers témoignages).

Le CIIP se base notamment sur les signaux d’alerte de Jean Carbonare, début 1994, puis les travaux de Francois-Xavier Verschave, Dominique Franche, Géraud de la Pradelle, la CEC, Jean-Paul Gouteux, Georges Kapler, Jacques Morel, Patrick de St Exupéry, François Graner, ou Jean-Francois Dupaquier, depuis plus de 20 ans ; et plus largement Survie, Izuba, Ibuka, France Rwanda génocide, le Criaeau... principalement concernant les complicités françaises (politiques, logistiques, financières, militaires...). Sans spécifier ici l’ensemble des circonvolutions et problématiques engageant certaines des parties citées.

Sur les recherches d’Annie Faure, Contre Viols Rwanda, comme les enquêtes de Serge Farnel, et Bruno Boudiguet concernant les participations françaises (viols de femmes par des militaires de l’armée française ; des militaires blancs tirant sur les Tutsi les 13 et 14 mai 1994 à Bisesero). Avec le soutien éclairé de La Nuit rwandaise, via Michel Sitbon, pour révéler les arcanes de ces mécanismes au pouvoir, sous Mitterrand. Et se prolongeant à travers le silence institutionnalisé, encore aujourd’hui, vis à vis de ces lourdes vérités.

Sur Matjules concernant le négationnisme à la fois en France et au Rwanda, à propos des participations françaises (travail encore resté confidentiel et inachevé).

Sur Gabriel Périès et la CEC concernant la doctrine de l’Ecole de guerre à Paris (stigmatisation d’un ennemi intérieur/extérieur, et programmation d’une guerre moderne, avec une population qui s’extermine via l’importation de l’ethnisme plaqué sur des groupes sociaux, durant plusieurs décennies - et les risques à venir, au combien inquiétants).

Enfin sur les études approfondies de Jacques Schaff concernant le négationnisme dans les manuels d’Histoire, vis à vis du génocide des Tutsi.

Vous êtes donc conviés le samedi 28 février prochain à 18h30 au 100ECS. Un cocktail vous y attend, en présence des artistes. Et nous comptons sur vous pour enchérir lors de la vente des oeuvres pour le Rwanda.

ECS 100 rue de Charenton Paris 12è M° Reuilly-Diderot

DIMANCHE 1er MARS

11h-22h Décolonisons ! Kanaky, Guyane, Guadeloupe, Corse, Pays Basque, Bretagne, Mayotte, Réunion, Martinique, Polynésie, …

CICP 21 ter rue Voltaire paris 11è M° Rue des Boulets

11h : Colonialisme environnemental

Projection du film : La loi de la jungle - documentaire de Philippe Lafaix - 52 mn sur l’orpaillage en Guyane :

Débat en présence du journaliste Yves Géry, auteur de « Les Abandonnés de la République » (vie et mort des Amérindiens de Guyane)

13h30 : Les conséquences de l’exploitation du nickel en Kanaky-Nouvelle-Calédonie, logique de l’ordre mondial

- Intervenant : Jacques Boengkih (Kanaky) militant independantiste - promoteur et enseignant en droits de l’homme des peuples autochtones

- Les compagnies minières ont historiquement joué le rôle de partenaire principal des gouvernements coloniaux et post coloniaux en sécurisant le flux de ressources du Sud vers le Nord. La richesse minière s’est rarement traduite en une prospérité locale générale et les grands projets miniers en cours en Nouvelle-Calédonie enrichissent les investisseurs étranger mais détruisent les moyens traditionnels de subsistance du peuple autochtone ainsi que l’environnement qu’il avait su protéger pendant des millénaires. Ces projets ont aussi ruiné les économies locales durables pour rendre le peuple de la Nouvelle-Calédonie dépendant des grandes multinationales et des marchés mondiaux. Aujourd’hui les militants des droits du peuple Kanak, les défenseurs de l’environnement, des droits des travailleurs, et du pouvoir d’agir des populations, doivent affronter les compagnies minières étrangères et locales pour que les richesses du pays profitent à son peuple.

15h30 : Autodétermination,travail et émancipation sociale    Débat en présence d’Alain Mosconi, délégué du Syndicat des Travailleurs Corses à la SNCM .

En 1916, l’insurgé irlandais James Connolly déclarait "Au patriotisme capitaliste, j’oppose le patriotisme de la classe ouvrière". Cent ans après, cette phrase est toujours d’actualité. Alain Mosconi, syndicaliste corse, nous parlera de ses luttes au quotidien pour allier émancipation nationale et émancipation sociale.

17h30 : Répression Coloniale

Intervention et débats sur l’ histoire et l’actualité de la répression coloniale avec différents membres d’association de soutien aux luttes anticoloniales (Corse, Pays basque, Guadeloupe, Kanaky, Mayotte etc...).

Il y a 30 ans, l’Etat français assassinait Eloi Machoro. Dans le même temps, il laissait le GAL éliminer les militants de la gauche indépendantiste basque et armait des mafieux pour tuer des indépendantistes corses... Aujourd’hui, la répression continue. Un hommage sera rendu aux victimes du colonialisme français.

20h : Concert des Peuples en lutte

SCONTRU (Corsica)

Chants et danses de Kanaky (avec les danseurs du groupe WETR)

GWOKA (Gwadeloup)

Toute la journée : Buffet - bar solidaire, tables de presse

Soir : Repas kanak

19h Poétique de la résistance 157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris M° Rambuteau

présentation par Patrick Saurin Institut du Tout-Monde Maison de la Poésie (Paris) Maison de la Poésie, Impasse Molière, 157 rue Saint-Martin 75003 Paris www.maisondelapoesieparis.com

RÉSERVATIONS :

- Maison de la Poésie (entrée 5 €) , Réservations en ligne

Avec Les poétiques de : Akpass poète et slameur Congolais Najem Mohamed, poète sahraoui (lecture de poèmes de Nana Rachid) Cihan Sémsur, poésie kurde et turque (poème sur Kobané ) Chabdrak Lhamo Kyab, poète tibétain Nadia Guerbas , poétesse algérienne Pinar Selek, écrivaine et militante turque Humberto Ak’Abal, poétique en langue Maya, lecture par Patrick Saurin

> poèmes archipels Lus par Julien Béramis et Angelo Mezawa Destin

René Depestre, Jacques Roumain, Jean Price Mars, Anthony Phelps, René Philoctète , Franketienne , Aimé Césaire , Edouard glissant , Monchoachi, Léon-Gontran Damas …

> et la participation de l’artiste Gérald Bloncourt

LUNDI 2 MARS

19h Hommage à René Vautier Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan 75002 Paris M° Sentier

Projections et table ronde avec Henri Pouillot, président de Sortir du Colonialisme, Alain Ruscio, historien & Michel Lethomas, réalisateur

En partenariat avec la Coopérative les Mutins de Pangée

Autour d’un choix de films de René Vautier

Afrique 50

Algérie en flammes

J’ai huit ans

De sable et de sang



Commentaires