COMMUNIQUE : SOLIDARITE HONDURAS

jeudi 11 février 2010
par  Dou
popularité : 6%

RASSEMBLEMENT VENDREDI 19 FEVRIER

DE 18H30 A 19H30,

PLACE DU PARAGUAY, PARIS 16ème,

métro Porte Dauphine

COMMUNIQUE : SOLIDARITE HONDURAS

Les soussignés de ce communiqué tiennent à faire part de leur engagement solidaire, aux côtés du peuple Hondurien, de la Résistance qui a reçu ces derniers Jours du Président élu du Honduras, M. Zelaya, la légitimité de poursuivre le combat pour un rétablissement de la démocratie dans leur pays.

Nous voulons rappeler que contrairement aux idées que les médias tentent de répandre dans leurs colonnes, Il n’y a pas eu de normalisation de la situation politique à la suite de l’organisation du scrutin du 29 novembre dernier et que la répression se poursuit notamment en direction des journalistes et des militants syndicaux ouvriers et ruraux.

Le Président issu de cette « élection », n’est en aucun cas représentatif du peuple hondurien, au regard simplement du nombre de votants et de la non reconnaissance de ce scrutin par la très grande majorité des chefs d’ETATS et de Gouvernements dans le Monde. Nous continuons donc à demander au gouvernement Français comme à l’Union Européenne de respecter leur engagement et de ne pas reconnaître le gouvernement de fait du Honduras.

La déstabilisation du Honduras par les putschistes civilo-militaires, est aujourd’hui l’occasion pour les Etats-Unis d’Amérique de poursuivre la reprise en main de ce continent, après le lancement de la 4ème Flotte, la mise en place avec la complicité du Président Uribe des bases militaires en Colombie, et aujourd’hui l’envoi massif de troupes en Haïti, profitant lâchement de la situation dramatique consécutive au tremblement de terre.

L’Europe n’est pas en reste, car elle aussi souhaite relancer le processus de négociation du Traité de Libre Commerce avec l’Amérique centrale, condamné par le Président Zelaya.

Parallèlement, des plans existent pour déstabiliser des pays comme le Paraguay, la Bolivie et le Venezuela, et il y a une recrudescence des actes hostiles envers Cuba toujours soumis au Blocus économique américain.

Toute cette agitation montre à quel point ce coup d’Etat n’est pas une simple péripétie tragique locale, mais s’inscrit bien dans un plan stratégique des forces libérales et capitalistes mondiales pour tenter de freiner, voire de remettre en cause la volonté des peuples latino-américains qui se sont donné au travers de l’ALBA, de la Banque du sud, de la monnaie commune,… de nouvelles perspectives qui permettent de penser qu’un autre monde est vraiment possible.

C’est pourquoi, nous appelons toutes celles et tous ceux qui refusent cet état de fait au Honduras, et la complicité des USA, de la France comme de l’Europe, à affirmer leur soutien au Peuple du Honduras et au Mouvement de résistance en se rassemblant Vendredi 19 février, devant l’ambassade du Honduras, de 18h30 à 19h30.

Premiers Signataires : France Amérique Latine, MRAP, ATTAC, El Otro Correo, Alerte Honduras, Solidarité Honduras, Collectif Argentin pour la Mémoire, CADTM France, Mémoire des luttes, Coopérative Andines, Cuba Si France Bretagne, France Cuba, le Collectif National des Gaullistes de Gauche, Parti de Gauche, Parti Communiste français,Les Verts, Collectif Communiste Polex, Comité de Apoyo Internacional- Partido Nacionalista Peruano (PNP-CAI), Cercle bolivarien de Paris, Carta Abierta Francia, AAW-France (Américains contre la Guerre) , Petite Amérique, Pole Renaissance Communiste, CALPA, POI



Documents joints

PDF - 757.9 ko
PDF - 757.9 ko

Commentaires