Pétition pour la suppression du "Ministère de la honte"

Tous ensemble à la manifestation du 27 février 2010
vendredi 19 février 2010
par  Dou
popularité : 7%

La création d’un ministère chargé de l’immigration et de l’identité nationale est une honte pour la France. Ce ministère met son administration au service de la diffusion d’une xénophobie d’État, qu’a parfaitement illustré l’ouverture du débat sur l’identité nationale, avec son lot des dérapages, qui n’ont été que l’explicitation de cette politique.

Désormais, il ne se passe pas une semaine sans qu’un élu de la République, un ministre, un responsable politique ne prononce des paroles de rejet et d’exclusion. Minarets, port du voile intégral, drapeaux dans les stades ; le débat est transformé en machine à exclure et à stigmatiser.

anticolonial.jpgDepuis deux ans et demi, ce ministère s’est donné des objectifs chiffrés d’expulsion d’étrangers.

Il a organisé des rafles de sans-papiers, instauré le délit de solidarité, décidé l’expulsion des exilés vers l’Afghanistan au mépris du droit d’asile. Il est à l’origine de la multiplication des contrôles d’identité au faciès, avec sa politique du chiffre, et de la naturalisation à la carte, préfecture par préfecture, rompant ainsi avec le principe d’égalité. La politique d’immigration choisie se traduit par un pillage des cerveaux, qui s’ajoute à l’exploitation des ressources naturelles des pays d’immigration.

Il est responsable d’un climat de soupçon où l’administration vient à réclamer à des citoyens français de prouver leur nationalité.

Nous avons une certaine idée de la France, que le ministère de l’identité nationale et de l’immigration souille chaque jour. Nous en avons assez de la politique du bouc-émissaire, qui s’abat sur des populations déjà fragilisées et reléguées, pour des simples raisons électoralistes. C’est pourquoi il est temps aujourd’hui de manifester tous ensemble notre attachement aux valeurs de fraternité et de solidarité, contre un ministère digne du temps des colonies.

Nous appelons à descendre dans la rue le 27 février à 15h00 de la Place de la Bourse au ministère de l’identité nationale et de l’immigration et partout en France devant les préfectures où se sont déroulés les débats nauséabonds sur l’identité nationale, pour manifester notre refus de cette politique et exiger la suppression de ce Ministère de la honte.

Premiers Signataires : François Brun, sociologue, CNRS, Cresppa-GTM, Christine Delphy, Laurence De Cock, Emmanuel Dockès, Juriste, Jean Pierre Dozon, anthropologue, Directeur d’études à l’EHESS, Directeur de recherche à l’IRD, Olivier Ferrand, Monseigneur Jacques Gaillot, Vincent Geisser, François Gèze, éditeur, Éric Guichard, Maitre de conférences ENSSIB, Jean Guiloineau, auteur - traducteur, Alain Joxe, Olivier Lecour Grandmaison, historien, Gilles Manceron, historien, Edwy Plenel, journaliste, Alain Ruscio, historien, Christelle Taraud, historienne, Louis - Georges Tin, Jérôme Valluy, Politiste, Maître de conférences à Paris 1, Rada Ivekovic, philosophe, enseignante-chercheuse, Emmanuel Dockès, Juriste, Armelle Andro, Maîtresse de conférence Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - IDUP

L’appel à la manifestation de Paris est contresigné par plus de 80 associations, syndicats , mouvements :

AAW (Americans Against the War), ACCA (Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui), ACTIT, Act Up-Paris, ACTUS, AFASPA, AFD (Alliance for Freedom and Dignity), Afriques en lutte, AK. Panafrikanismus München, ALBA-France, Alterecolo, Les Alternatifs, Alternative libertaire, AMF (association des Marocains en France), ARMADA, ASDHOM, ASIAD (Association de Solidarité et d’Information pour l’Accès aux Droits des étrangers non communautaires), ATMF, ATTAC, Au Nom de la Mémoire, CAAC-Comores, CADTM-France, CCIPPP, CEDETIM, Cercle Frantz Fanon, Conscience Musulmane, Association des communistes unitaires, Coordination Nationale des Sans Papiers, CMF, Congrès Mondial Amazigh, COPAF ( collectif pour l’Avenir des Foyers de travailleurs Miigrants, Fondation Copernic, CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie), CREF, Droits Devant, ENAAC, FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique),FASTI, FCD (Fédération des Congolais de la Diaspora), FETAF, FNMF ( fédération nationale des musulmans de france), Fondation Frantz Fanon, FSU, FTCR, Gauche Unitaire, Génération Diversité, collectif Générations Engagées, GTT Marseille Gasy Tia Tanindrazana Marseille BdR, APRIM Madagascar Amities Provence Madgascar, Identité Plurielle, Les Indivisibles, Ishtar, Jeunes Verts, WILPF (Ligue des femmes pour la paix), Ministère de la Régularisation de Tous les Sans Papiers, Les Oranges, LA MAISON DU TAMIL EELAM, MCD, MJKF, Motivé-e-s Colombes, MQJS (Mouvement des Quartiers pour la justice sociale), MRAP, NPA, Association d’Objecteurs de Croissance AOC, Panthères roses, PSM (Participation et Spiritualité Musulmanes), Peace Breather, PCF, PCOF, Pôle Ethique, Réseau Féministe « Ruptures », Réseau Frantz Fanon International, Respaix Conscience Musulmane (RCM), Réveil des Consciences, RPS (Régions et Peuples Solidaires), Survie, UJFP, Union Syndicale Solidaires, USTKE, Les Verts, La Voie Démocratique, ZEP, 93 au cœur de la République



Commentaires

mardi 10 avril 2012 à 15h49

I agree it is a very informative article and I actually enjoy reading good stuff unlike all the crap out there on the internet
أخبار بوابة نعم

lundi 3 janvier 2011 à 15h21

Havying this assemblaye power foundy be spanking multiyypose accomplishyent forward.
tramadol online buy tramadol online without prescription tramadol