Comores : une indécente déclaration du Ministère français des affaires étrangéres.

samedi 6 mars 2010
par  Kamel
popularité : 3%

Après avoir « départementalisé » Mayotte, au mépris du droit international, des principes de la Charte des Nations Unies et de la souveraineté des Comores, dans la tradition et les pratiques coloniales les plus établies, les autorités françaises se permettent de donner des leçons... aux autorités des Comores en « regrettant » que le Congrès de l’Union des Comores ait fixé la date des élections présidentielles en novembre 2011, ce qui prolonge de 18 mois le mandat du Président actuel. Les démocrates et les progressistes comoriens, que nous soutenons, sauront exprimer les critiques nécessaires sans avoir besoin de la France officielle qui est certainement la plus mal placée pour donner >des leçons de droit et de démocratie aux Comores. Cette déclaration du Ministère français des Affaires étrangères est indécente.

Comuniqué de presse du Parti communiste français



Commentaires