Halde : Sarkozy veut enterrer la lutte contre les discriminations.

dimanche 7 mars 2010
par  Kamel
popularité : 4%

La droite a déjà remplacé le Fond d’Action Sociale et de Lutte contre les Discriminations (Fasild) par l’Agence de Cohésion Sociale et pour l’Egalité des Chances (Acse), qui elle-même est en cours de restructuration. Les moyens dédiés à la lutte contre les discrimination rétrécissent comme une peau de chagrin d’année en année alors que le fléau s’amplifie.

Le gouvernement et de plus en plus d’institutions ne parlent plus aujourd’hui de discriminations. Ils tentent de nier l’existence de cette réalité par l’utilisation de concepts tels les « enjeux de la diversité » ou « l’égalité des chances ». Ce n’est pas une bataille de mots, mais un choix politique qui vise à faire porter à l’individu la responsabilité d’un dysfonctionnement collectif et institutionnalisé.

Aujourd’hui c’est la HALDE – qui est née d’une obligation européenne - qu’on veut museler en la plaçant dans une nébuleuse institutionnelle où vont se noyer les droits des enfants, les victimes des abus policiers et la lutte contre les discriminations.

Pourtant la HALDE n’a pas fait preuve d’une audace démesurée, notamment vis à vis des discriminations institutionnelles et de celles qui sévissent dans les grandes entreprises.

Cette institution semblait avoir pris un envol modeste ces derniers temps. C’est sans doute cela que notre autocrate de président veut lui faire payer aujourd’hui.

La lutte contre les discrimination est un enjeu fort pour la cohésion sociale. L’Etat et les collectivités locales doivent s’en emparer en plaçant cette lutte au cœur des politiques publiques.

Djamila Sonzogni



Commentaires