ADOPTION PAR LE SENEGAL DE LA LOI DECLARANT LA TRAITE DES NOIRS CRIME CONTRE L’HUMANITE

mercredi 24 mars 2010
par  Kamel
popularité : 3%

DEPECHE DE L’APS

[http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=66405]

Dans le cadre de la campagne africaine pour faire déclarer la traite des noirs crime contre l’Humanité, le Président du Sénégal Me Abdoulaye Wade avait reçu en audience Monsieur Karfa Diallo Président de DiversCités, le 23 février dernier.

Cette décision historique qui réhabilite la mémoire des africains déportés et brise l’oubli de cette tragédie par l’Afrique ouvre des perspectives pour les autres pays au moment où le continent fête les cinquante ans de sa souveraineté. Investie depuis une dizaine d’années sur les questions de mémoire et de citoyenneté, DiversCités a lancé deux campagnes cette année : La Campagne Africaine pour déclarer la traite des noirs et l’esclavage crime contre l’humanité dont l’ouverture se fera lors du Cinquantenaire de l’Indépendance du Sénégal le 4 avril 2010

La Campagne Française (Bordeaux, Nantes, La Rochelle, Le Havre et Marseille) pour « Débaptiser les rues de négriers ? » dont le point d’orgue sera la commémoration du 10 mai 2010

Ces campagnes ont été l’occasion de développer et d’internationaliser l’action de DiversCités par l’installation d’antennes dans les anciens ports négriers mais aussi en Afrique.

Ce rebondissement des enjeux de la mémoire de la traite des noirs, en terme de citoyenneté, de lutte contre l’oubli, de lutte contre les discriminations, contre l’exploitation, de réparations mais aussi de combat contre les formes d’esclavage moderne, démontre la nécessité de la vigilance et de l’engagement.

A PROPOS DE DIVERSCITES

Basée à Bordeaux, DiversCités est une organisation engagée dans le travail de mémoire pour rendre la démocratie plus forte en partageant nos mémoires afin d’ouvrir le futur à tous. Par son combat contre l’oubli de la traite des noirs, DiversCités affirme la nécessité d’une nouvelle conscience par la valorisation de l’apport des populations issues de l’histoire coloniale à la liberté et aux droits humains. Mouvement d’Education Populaire, reconnu par l’UNESCO, l’organisation propose, depuis une dizaine d’années, diverses publications, des interventions en milieu scolaire et extra-scolaire, des résidences par le biais de l’Ecole des Mémoires, un parcours-mémoire dans les sites, ainsi que l’organisation de manifestations scientifiques et culturelles. Vous recevez ce message parce que vous avez soutenu un de nos programmes. Si vous ne désirez plus en recevoir merci de le signaler.

Adresse : 37, rue du Colonel Grandier Vazeille 33000 Bordeaux Nouveau site internet : www.diverscites.eu Tél : 05 56 99 14 62 "Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir"



Commentaires