Remise du « casque coloniale » à Eric Besson

jeudi 8 avril 2010
par  Kamel
popularité : 4%

La création d’un ministère chargé de l’immigration et de l’identité nationale est une honte pour la France. Eric Besson, à la suite de Brice Hortefeux, met son administration au service de la diffusion d’une xénophobie d’État, qu’a parfaitement illustré l’ouverture du débat sur l’identité nationale, avec son lot des dérapages et la mise au gout du jour des thèses du Front National.

Désormais, il ne se passe pas une semaine sans qu’un élu de la République, un ministre, un responsable politique ne prononce des paroles de rejet et d’exclusion. Minarets, port du voile intégral, drapeaux dans les stades ; le débat est transformé en machine à exclure et à stigmatiser.

Il a organisé des rafles de sans-papiers, instauré le délit de solidarité, décidé l’expulsion des exilés vers l’Afghanistan au mépris du droit d’asile. Il est à l’origine de la multiplication des contrôles d’identité au faciès, avec sa politique du chiffre, et de la naturalisation à la carte, préfecture par préfecture, rompant ainsi avec le principe d’égalité. La politique d’immigration choisie se traduit par un pillage des cerveaux, qui s’ajoute à l’exploitation des ressources naturelles des pays d’immigration.

Ce mois de février, dans le cadre de la semaine anticolonial, nous avons été 7000 à manifester pour la suppression du « ministère de la honte » et pour « Sortir du Colonialisme ». Un jury associatif a désigné Eric Besson comme lauréat du prix du « colonialiste de l’anneé 2010 ».

La proclamation du prix du Colonialiste de l’année par un jury associatif a distingué Eric Besson , qui a devancé les pourtant méritant-e-s Guéant, Bolloré et Morano. Soyons nombreux, le 27 Avril à 11h devant le ministère de l’immigration et de l’identité nationale à assister à la remise du casque colonial qui lui a été justement décerné.

Le collectif « Sortir du Colonialisme »



Commentaires