Répression et social, le grand écart de l’AFD en Tunisie

dimanche 16 janvier 2011
par  Billets d’Afrique et d’ailleurs...
popularité : 2%

D’après le Comité pour le respect des libertés et des Droits de l’homme en Tunisie (CRLDHT), le porte-parole du comité de soutien à la population de Sidi Bouzid et membre du bureau politique du Parti démocratique progressiste était libéré le 31 décembre après trois jours d’incarcération. Signe d’apaisement en fin d’année ? Quelques heures plus tard, le CRLDHT alertait sur les brutales arrestations de plusieurs des avocats qui s’étaient réunis à Gafsa, puis d’autres confrères à Tunis, à Jendouba, à (...)

-  198 - Janvier 2011

/ , ,




Commentaires