Georges Frêche (président PS de la région Languedoc-Roussillon)

mercredi 21 février 2007
popularité : 5%

- Georges Frêche (président PS de la région Languedoc-Roussillon)

A l’occasion d’un dépôt de gerbe il a interpellé un représentant de la communauté harki en disant : "vous ne connaissez pas l’histoire, je vous ai donné votre boulot, gardez-le et fermez votre gueule ! Les harkis ont vocation à être cocus jusqu’à la fin des temps. Vous n’avez rien du tout, vous êtes des sous-hommes, vous n’avez aucun honneur !". Il a aussi déclaré « Il est juste de reconnaître le rôle positif de la présence française en Algérie. » Puis il a développé : « La colonisation, je veux bien qu’on la condamne. Mais on s’acharne sur rien du tout. Si je suis d’accord pour stigmatiser les gros colons, je salue le très bon boulot des instituteurs en Afrique du Nord. ». Georges Frêche entonna alors à tue tête, du haut de son perchoir régional, le chant colonial C’est nous les Africains qui revenons de loin, repris en choeur par quelques élus du Front national.... Encore plus récemment G. Frêche déclarait concernant l’équipe de France de Football : "Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s’il y en a autant, c’est parce que les blancs sont nuls", a déclaré M. Frêche. "J’ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine"



Commentaires