F. Sarkis


Articles de cet auteur

jeudi 25 février 2010
par  F. Sarkis

Contribution de El Yamine Soum sur l’identité nationale

Une video et un rapport sur l’identité nationale envoyés par El Yamin Soum
mardi 9 février 2010
par  F. Sarkis

Communiqué du collectif pour la suppression du ministère de l’identité nationale

8 février 2010 : Communiqué du collectif pour la suppression du ministère de l’identité nationale Le « grand débat » sur l’identité nationale s’achève enfin. Pour avoir d’emblée dénoncé les dangers inhérents à sa logique identitaire, qui n’est autre que la traduction idéologique de la politique (...)
mardi 22 décembre 2009
par  F. Sarkis

Lettre ouverte à Hubert FALCO, Eric BESSON, Nicolas SARKOZY

Depuis 2002, avec la montée de l’extrême droite en France, on assiste à la recomposition de la droite "classique" avec la transformation du RPR en UMP, permettant d’intégrer progressivement, en cherchant à les banaliser, les idées coloniales, la xénophobie, le racisme rampant afin de siphonner l’électorat frontiste. C’est d’abord la loi de février 2005, qui n’est pas un accident de parcours, mais une volonté de marquer dans le marbre, par une loi, la réhabilitation du colonialisme. Même si un alinéa de l’article 4 a été retiré, son fondement, son expression respire cette doctrine. Depuis 2002, ce sont par dizaines que l’on voit "fleurir" des stèles exprimant une nostalgie de l’Algérie Française, et pire, une réhabilitation de l’OAS. Très majoritairement dans des villes dirigées par l’UMP, avec l’aide de leurs maires, ces monuments tentent de réécrire l’Histoire. Que ce soit à Béziers ou Perpignan (comme exemples) comment admettre que quatre assassins (parmi les principaux) de cette organisation, ceux qui ont été condamnés à mort et fusillés (dont l’un a participé et organisé deux attentats contre le Président de la République d’alors), soient "honorés". Est-ce la base de l’identité nationale ?

mercredi 16 décembre 2009
par  F. Sarkis

La casquette de la mère Morano

Je sais, ce n’est pas poli de parler ainsi d’une ministre, ce n’est pas joli d’interpeller ainsi une dame. Mais, que voulez-vous, je suis de ceux qui assassineraient père et mère pour faire un trait d’esprit.

mercredi 2 décembre 2009
par  F. Sarkis

Les musulmans incompatibles avec l’identité nationale

Dans la soirée du mercredi 25 novembre, s’est tenue à Paris, le premier ’débat’ sur l’identité nationale organisé par Eric Besson, ministre de l’immigration et de l’identité nationale. Une première, qui pourrait présager de la teneur des autres débats, qui devraient se tenir, jusqu’en janvier 2010.