5. Discriminations post-coloniales


  • vendredi 3 juillet 2015

    MANIFESTE CONTRE LA MISOGYNIE ET LE RACISME

    Un texte co écrit par Françoise Vergès et Gerty Dambury

  • lundi 10 novembre 2014

    Hommage aux tirailleurs coloniaux de la guerre de 14-18

    avec projections-débats dans les foyers de travailleurs africains Mardi 11 novembre à 16 h au foyer Epinettes 15 rue Saint-Just Paris 17e M° Porte de Clichy

  • vendredi 9 novembre 2007

    La reconnaissance d’un racisme spécifiquement anti-musulman

    Le 9 octobre 2007, le tribunal correctionnel d’Epinal (dans les Vosges) a condamné à quatre mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende l’ancienne propriétaire d’un « gîte rural ». Celle-ci avait refusé, pour des motifs purement discriminatoires, d’héberger une famille venue du département de (...)
  • samedi 29 novembre 2014

    Journée internationale contre l’islamophobie - 13 décembre 2014

    Samedi 13 décembre 2014 - Université Paris-8 Saint-Denis (amphi D001 - M° ligne 13, St-Denis Université) Journée internationale contre l’islamophobie Paris, Amsterdam, Londres, Bruxelles…

  • mardi 4 juin 2013

    Petite histoire de la raciologie

    Petite histoire de la raciologie

    Si les interprétations du devenir humain se sont peu à peu laïcisées à partir de la Renaissance, et si les Lumières ont cultivé les philosophies de l’histoire, le grand siècle des systèmes théoriques est le XIXème.

    « Le XIXème siècle a tout mesuré, quantifié : la coloration, la peau, la respiration, la barbe, les cheveux, l’angle facial, les indices nasal et orbitaire, les rapports du radius à l’humérus, du tibia au fémur, le degré de stéatopygie et le tablier de la Vénus Hottentote etc. mais par-dessus tout le cerveau, ses circonvolutions, et la capacité crânienne. Un tel engouement s’explique par l’importance des progrès scientifiques. La biologie s’institutionnalise avec la Révolution qui crée le Muséum d’histoire naturelle et des chaires, ou officient Geoffroy Saint-Hilaire et Cuvier, les successeurs de Linné et Buffon. Une nouvelle avancée se produit dans la deuxième moitié du siècle avec Darwin, Mendel et la constitution de l’Ecole française d’anthropologie physique. Paul Broca fonde en 1859 la Société d’anthropologie et contribue à la création de l’Ecole de Paris (1875), de la Revue d’anthropologie (1871) et aux premiers dictionnaires de la discipline. »




  • Partenaires :
    http://www.afaspa.com http://www.afriquesenlutte.org http://survie.org http://www.bdsfrance.org http://www.ujfp.org http://www.csia-nitassinan.org http://ustke.org http://www.lepassagerclandestin.fr http://www.fasti.org http://www.dionyversite.org http://www.bboykonsian.com http://www.la-breche.com/catalog http://www.marronnages.com http://negreinverti.wordpress.com http://www.cases-rebelles.org http://www.librairie-publico.com http://www.4acg.org http://frantzfanonfoundation-fondationfrantzfanon.com/ http://www.andines.com/ http://www.henri-pouillot.fr/ http://www.amdh.org.ma/fr http://afapredesa.blogspot.fr http://media.radio-libertaire.org
  • -->